Le Train de 16 h 50 (téléfilm, 2004)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Train de 16 h 50
Épisode de Miss Marple
Titre original 4.50 from Paddington
Numéro d'épisode Saison 1
Épisode 3
Réalisation Andy Wilson
Scénario Stephen Churchett
Production Matthew Read
Durée 94 minutes
Diffusion Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni :
Chronologie
Liste des épisodes de Miss Marple

« Le Train de 16 h 50 » ((en) « 4.50 from Paddington ») est un téléfilm de la deuxième série télévisée britannique « Miss Marple », réalisé en 2004 par Andy Wilson, sur un scénario de Stephen Churchett, d'après le roman « Le Train de 16 h 50 » d'Agatha Christie.

Ce téléfilm, qui constitue le 3e épisode de la série (3e épisode de la 1re saison), a été diffusé pour la première fois au Royaume-Uni le sur le réseau d'ITV.

Résumé[modifier | modifier le code]

Mrs Elspeth McGillicuddy (Pam Ferris) prend le train de 16h50, à Londres, pour aller rendre visite à son amie Jane Marple (Geraldine McEwan). Installée dans son compartiment, alors qu'un autre train dépasse le sien, elle aperçoit furtivement par la fenêtre un homme étranglant sauvagement une femme dans le train voisin. Persuadée d'avoir été témoin d'un meurtre, elle se rend le lendemain à la police en compagnie de Miss Marple. Mais, aucun cadavre n'ayant été retrouvé dans le train ou aux abords de la voie ferrée, les autorités se montrent incrédules.
Persuadée de la véracité du témoignage de son amie, Miss Marple décide alors d'enquêter elle-même et refait avec Mrs McGillicuddy le trajet de train. À l'endroit où les deux rames se sont croisées, elles aperçoivent le manoir isolé de Rutherford Hall et sont convaincues que la bâtisse a un lien avec le crime, seul lieu où l’on aurait pu se débarrasser du corps.
Pour se faire accompagner dans son enquête, Miss Marple persuade Lucy Eyelesbarrow (Amanda Holden), une relation de son vieil ami Tom Campbell (John Hannah), inspecteur de police de son état, de s'y faire embaucher comme cuisinière pour la période des fêtes de Noël, afin d'étudier les environs de la propriété où aurait disparu le mystérieux cadavre.
Évoluant au sein du clan Crackenthorpe, la jeune femme fait la connaissance d'une famille déchirée, cachant un secret lourd d'une dizaine d'années, et gravitant autour du vieux Luther (David Warner), un père despotique et irascible. Intelligente et débrouillarde, Lucy se fait rapidement accepter par le clan, glanant ainsi de nouveaux indices qu’elle s'empresse de rapporter à son amie Jane, qui séjourne à proximité, chez Tom Campbell, pour superviser les opérations.
Dans une dépendance de Rutherford Hall abritant une collection d'antiquités, Lucy finit par découvrir le corps d'une femme, caché dans un sarcophage ancien. Cette découverte va enfin susciter l'intervention de la police et son enquête officielle pour démasquer le mystérieux meurtrier du train de 16h50.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Autre adaptations télévisuelles ou cinématographiques du roman original[modifier | modifier le code]

Différences entre cet épisode de la série et le roman original[modifier | modifier le code]

  • Cette adaptation introduit un tout nouveau personnage : l'inspecteur Tom Campbell, présenté comme un vieil ami de Jane Marple, et une relation du Dr Quimper. Outre son rôle d'enquêteur officiel de la police, il apparaît aussi comme un sérieux rival de Bryan Eastley pour la conquête du cœur de la jolie Lucy Eyelesbarrow[1].
  • Dans cette version, le Dr Quimper se voit attribué le prénom de "David". Dans le film de 1961 c'était "Paul", et dans le téléfilm de 1987 c'était "John".
  • Par rapport au roman, les motivations du tueur ont changé : Dans cette version, quoique demeurant le coupable, le personnage du Dr Quimper n'est pas présenté comme un tueur froid, assoiffé d'argent. Bien au contraire, la seule motivation pour ses crimes est son amour sincère pour Emma Crackenthorpe[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]