Le Pape kidnappé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Pape kidnappé est une pièce de théâtre de João Bethencourt adaptée par André Roussin, représentée pour la première fois à Paris le au Théâtre Édouard VII.

Elle a été diffusée pour la première fois le 11 juillet 1975 sur la première chaîne de l'ORTF.

Argument[modifier | modifier le code]

Samuel Leibowitz est chauffeur de taxi. C'est un juif pratiquant au caractère bien trempé. Il est devenu un militant pacifiste lorsqu'un de ses fils trouva la mort au Viêt Nam. Lors du passage du pape Benoît XVI à New York, il ne trouve rien de mieux à faire que de le kidnapper dans son taxi et l'amener chez lui. La rançon : il exige qu'aucun homme ne tue son prochain à la surface de la terre pendant les prochaines 24 heures.

Sa femme Sara, trouve cette plaisanterie de mauvais goût, d'autant plus qu'il a été dénoncé par le Rabbin Meyer attiré par la récompense offerte à celui qui retrouvera le pape.

Mais l'idée de 24 heures sans crime, ni guerre séduit le Souverain Pontife...

Fiche technique[1][modifier | modifier le code]

Distribution[2][modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Cette pièce a été écrite par João Bethencourt en hommage à Angelo Giuseppe Roncalli, pape Jean XXIII. C'est pour cela que le personnage du pape dans la pièce a le même prénom.

La pièce a été enregistrée le 19 avril 1975 au théâtre Edouard VII, et le personnage du pontife s'appelait Benoît XVI. Clin d'œil de l'Histoire : un certain Joseph Ratzinger a été élu 30 ans plus tard, jour pour jour, le 19 avril 2005 pour devenir... Benoît XVI.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fiche établie d'après la lecture de la pièce de théâtre et les liens figurant sur la page
  2. Etablie d'après la lecture de la pièce et d'après les liens ci-dessous.