Le Joueur de tamtam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Joueur de tamtam
26e album de la série Bob et Bobette
Auteur Willy Vandersteen
Genre(s) Franco-Belge
Aventures

Personnages principaux Bob
Bobette
Lambique
Lieu de l’action Belgique

Éditeur Erasme
Standaard
Première publication
Nb. de pages 55

Prépublication De Standaard
Albums de la série

Les Joueurs de tamtam ou De tamtamkloppers en Néerlandais est le vingt-sixième album[1] de bande dessinée de la série Bob et Bobette. Il porte le numéro 88 de la série actuelle. Il a été écrit par Willy Vandersteen et publié dans De Standaard et Het Nieuwsblad du 7 avril 1953 au 13 août 1953.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Nos amis partent au Congo pour découvrir le secret du père de Lambique. Alors qu’ils passent la nuit dans une forêt vierge ils sont surpris et attaqués par des singes anthropoïdes qui jouent du tamtam. Puis il y a aussi Col Raide qui poursuit Bob et Bobette. L’enjeu de toute cette agressivité est le chapeau du père de Lambique. Mérite-t-il vraiment un tel intérêt ?

Personnages[modifier | modifier le code]

Lieux[modifier | modifier le code]

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

  • L'histoire montre que Lambique et Arthur n'ont jamais connu leur mère.
  • Dans l'histoire, les personnages interagissent avec la composition de la bédé en elle-même . Jérôme utilise sa bulle de dialogue comme parachute. Lambique gomme sa batte et en tire une plus grosse à la place. Puis il frappe Bibop derrière l'une des cases de l'album.
  • Bibop est un jeu de mots sur le bebop , un style de jazz moderne .
  • Le nom du pays dans l'édition originale est le Rotswana et est une allusion au Botswana[2] .  Depuis Le singe volant, Arthur vivait toujours au Dongo (« Congo »). Le choix d'une allusion au Botswana est d'autant plus remarquable que, contrairement au Congo, il ne s'agit pas d'une colonie belge mais britannique.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • De tamtamkloppers, Standaart, 1953 : Édition originale en néerlandais
  • Le Joueur de tam-tam, Erasme, 1954 : Première édition comme numéro 10 de la série rouge en bichromie.
  • Le Joueur de tamtam, Erasme, 1969 : Réédition comme numéro 88 de la série actuelle en quadrichromie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans l'ordre chronologique de parution dans la presse.
  2. « De tatamkloppers », sur S&W de albums (consulté le )