Ležáky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ležáky
Image dans Infobox.
Noms officiels
(cs) památník a pietní území Ležáků
(cs) Muzeum NKP LežákyVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Cohesion region
Severovýchod (en)
Kraj
District
Municipalité tchèque
Municipalité tchèque
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Village abandonné (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Monument culturel national (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ležáky, qui faisait partie de la municipalité de Miřetice, est un village tchécoslovaque détruit par les nazis en en représailles à la mort de Reinhard Heydrich, tué lors de l'opération Anthropoid visant à l'éliminer. Il n'a pas été reconstruit.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la mort de Reinhard Heydrich, chef de facto du Protectorat de Bohême-Moravie, assassiné le , la vengeance des Allemands commença avec l'établissement de la loi martiale. Puis, le , ils détruisirent le village de Lidice, tuant tous ses habitants hommes. Les nazis firent ce choix, car le village était suspecté d'accueillir des résistants et fut faussement accusé d'avoir contribué à l'Opération Anthropoid.

Après que la Gestapo eut trouvé à Ležáky une radio liée à l'opération, 500 SS encerclèrent le village, qu'ils détruisirent le , en tuant les 34 adultes. Onze enfants furent envoyés au camp d'extermination de Chełmno et deux sœurs, Jarmila and Marie Šťulíks, confiées à des familles allemandes[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traduction[modifier | modifier le code]