Lamal-Pouguè

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lamal-Pouguè
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Centre
Département Nyong-et-Kellé
Démographie
Population 666 hab.[1] (2005)

Lamal-Pouguè est un village de la Région du Centre du Cameroun. Localisé dans l'arrondissement de Matomb[2],[3] dans le département du Nyong-et-Kellé, il est situé sur la route nationale qui lie la capitale du pays, Yaoundé (70 km)[4], et Douala.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village de Lamal-Pouguè est limitrophe avec les villages Mamb Tayap, et Ngoung[5]. Le climat de Lamal-Pouguè est tropical avec de fortes précipitations et une courte saison sèche. La température moyenne y est de 25.0 °C et la moyenne des précipitations est de 2126 mm par an[6].

Population et société[modifier | modifier le code]

Lamal-Pouguè comptait 666 habitants lors du dernier recensement de 2005[1]. La population est constituée pour l’essentiel de Bassa. Depuis 2000, un tournoi de vacances est organisé entre les équipes de football de l'arrondissement de Matomb[3].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.
  2. « Matomb », sur cvuc.cm (consulté le 23 juin 2016)
  3. a et b Louis Matea, « Cameroun: Lamal Pouguè : fin du tournoi 'La Sidonne' », sur /fr.allafrica.com, Cameroon Tribune, (consulté le 23 juin 2016)
  4. Elise Ziemine, « Accident sur la route Yaoundé-Douala: 13 morts dans un carambolage près de Boumnyebel », sur cameroon-info.ne, Cameroon Tribune, (consulté le 23 juin 2016)
  5. Clément Yonta Ngoune, « Le contexte géologique des indices de talc de la région de Boumnyebel » [PDF], Nancy, Université de Henri Poincaré NancyI et université de Yaoundé I (thèse de doctorat en Sciences de la Terre), (consulté le 21 novembre 2014), p. 425.
  6. « Climat: Pouguè », sur fr.climate-data.org (consulté le 23 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Achille Mbembe, 1996, La naissance du maquis dans le Sud-Cameroun (1920-1960). Histoire des usages de la raison en colonie, Paris, Karthala, 438 p., (ISBN 9782865376001)
  • Clément Yonta Ngoune, 2010, Le contexte géologique des indices de talc de la région de Boumnyebel, Nancy, Université de Henri Poincaré NancyI et université de Yaoundé I (thèse de doctorat en Sciences de la Terre), 425 p.
  • Agripo, 2014, La monographie du village de Tayap. Tayap, Éditions Agripo, 36 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site officiel de la commune de Matomb, 23 juin 2016