Lac Saint-Joseph (La Jacques-Cartier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Joseph et Joseph.
Lac Saint-Joseph
Image illustrative de l'article Lac Saint-Joseph (La Jacques-Cartier)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région administrative Capitale-Nationale
Géographie
Coordonnées 46° 54′ 50″ nord, 71° 38′ 39″ ouest
Superficie 11,31 km2
Longueur 8,1 km
Largeur 2,33 km
Altitude 159 m
Profondeur
 · Maximale
 
37 mPartie nord du lac
Hydrographie
Alimentation Rivière aux Pins, ruisseau Le François
Émissaire(s) Rivière Ontaritzi
Îles
Nombre d’îles 1

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Lac Saint-Joseph

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Saint-Joseph

Le lac Saint-Joseph est un plan d'eau douce situé dans la municipalité de Lac-Saint-Joseph, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de La Jacques-Cartier, dans la région administrative de la Capitale-Nationale, au Québec, au Canada.

Les rives tout autour du lac Saint-Joseph sont fort réputés pour la villégiature notamment à cause de l'environnement forestier, montagneux, les activités récréotouristiques, l'accès routier, la proximité de la ville de Québec et surtout la station touristique Duchesnay qui entoure le lac Saint-Joseph au trois quarts (ouest, nord et est).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac Saint-Joseph a une longueur de 8,1 km (dans le sens nord-sud) et une superficie de 11,31 km². Sa circonférence est de 22,4 km.

Ce lac d'origine glaciaire se situe à une trentaine de kilomètres à l'ouest-nord-ouest de la ville de Québec. Le versant hydrographique du lac Saint-Joseph est situé entre celui de la rivière Sainte-Anne (Mauricie) (située à 9,2 km au nord-ouest de la partie nord) et de la rivière Jacques-Cartier (situé à 2,25 km au sud-est de la partie sud du lac). Le lac se rétrécit en son centre, comme une coquille d'arachide. La superficie de la partie nord du lac Saint-Joseph est plus dominante que la partie sud. Outre quelques ruisseaux qui sont des affluents, le lac Saint-Joseph est alimenté par:

  • la rivière aux Pins (au côté est du lac) laquelle s'abreuve de nombreux ruisseaux, de la rivière de la Somme, de la "Petite rivière aux Pins", ainsi que des lacs "de la Belle Truite", Tantaré, Cesena, Regio et "lac de la rivière aux Pins". Ces plans d'eau et cours d'eau font partie du territoire de la "Base des forces canadiennes de Valcartier";
  • le ruisseau Le François (au nord-ouest du lac) lequel s'alimente à trois petits lacs de montagne dont le lac Le François (257 m d'altitude).

Parcours de la rivière Ontaritzi

À 159 m d'altitude, les eaux du lac Saint-Joseph sont retenus par le barrage de Duchesnay, érigé à l'embouchure dans le territoire de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. Les eaux se déversent dans la rivière Ontaritzi (longue de 4,5 km, mesurée en suivant le courant) qui se dirige à priori à partir du barrage sur 600 m vers l'ouest, en passant:

  • sous le pont de la piste cyclable Jacques-Cartier, qui est désignée la no. 6 de la "Route verte" depuis 2007;
  • sous le pont de la route 367; et
  • devant l'école de foresterie de Duchesnay dont l'immeuble a été inauguré en 2001.

Puis la rivière bifurque vers le sud-est pour couler sur 2,1 km. De là, la rivière traverse les rapides Laroche en se dirigeant vers le sud. Finalement, elle se déverse dans la rivière Jacques-Cartier, en contournant l'Île à Prévost située à l'embouchure, soit en face du village de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. La rivière Ontaritzi coule entièrement dans le territoire de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

Administration municipale

La majeure partie du lac (ouest, nord et est) est administré sous l'égide de la municipalité de ville de Lac-Saint-Joseph. Fondée en 1949, la municipalité de Fossambault-sur-le-Lac administre la zone au sud-est du lac Saint-Joseph. La municipalité de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier administre que la zone près de l'embouchure. Le lac comporte plusieurs hameaux autour: le hameau Duchesnay est situé au sud-ouest du lac (dans la zone du barrage); le hameau Lake View, du côté sud-est; le hameau Lac-Saint-Joseph, à l'ouest. Jadis, le chemin de fer du Canadien National (initialement, le "National Transcontinental Railway") passait au sud du village de Fossambault-sur-le-Lac et traverse la rivière Ontaritzi, en aval du barrage de Duchesnay.

La route qui contourne le lac est désigné "Chemin Thomas-Maher" dans le territoire de ville de Lac-Saint-Joseph; puis "route Duchesnay" pour le segment dans le hameau Duchesnay et "route de Fossambault" dans le territoire de Fossambault-sur-le-Lac.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ce toponyme est indiqué en légende sur la carte conçue en 1632 par Samuel de Champlain; toutefois il désigne par erreur la source de la rivière Saint-Charles. Dans son ouvrage "Histoire du Canada" publiée en 1636, le frère récollet Gabriel Sagard écrit: « ils s'en allerent chasser (la saison estant lors bonne) vers le lac de Sainct Joseph, où ils firent profit aux despens des caribouts, eslans e autres bestes qui y sont à foison. Ce lac de Sainct Joseph, de grande estenduë, a esté ainsi nommé par les François à cause que le P. Joseph, Supérieur de nostre Maison, y avait passé partie d'un hyver avec les Barbares »[1].

Le toponyme "Lac Saint-Joseph" figure en 1656 sur la carte de Nicolas Sanson d'Abbeville sous la graphie « L. St Joseph ». Au début du XIXe siècle, la désignation amérindienne de ce lac était "Ontarietsi" ou "Ontaritzi". En 1833, la Gazette de Québec utilise l'appellation "Lontarizé". À cette époque, une trentaine de familles d'Irlandais arrivées en 1817 en provenance du Connecticut, occupaient la zone actuelle au sud-est du lac, désignée Fossambault-sur-le-Lac[2]. Le lac St-Joseph fut également nommé "Grand Lac des Vents". Le toponyme "Lac Saint-Joseph" a été reconnu officiellement en 1912.

Le toponyme "Lac Saint-Joseph" a été officialisé le 5 décembre 1968 à la Banque des noms de lieux de la Commission de toponymie du Québec[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Commission de toponymie du Québec - Banque des noms de lieux - Toponyme: Lac Saint-Joseph
  2. Source: "Noms et lieux du Québec", ouvrage de la Commission de toponymie du Québec, paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.