Lac-à-l'épaule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un lac-à-l'épaule[1], terme employé au Québec, est une réunion de planification stratégique, en particulier lorsqu'elle se tient dans un endroit retiré. Le terme peut s'appliquer aussi bien à un parti politique qu'à une entreprise ou à toute autre organisation.

Cette expression est née de la réunion du conseil des ministres de Jean Lesage, qui a eu lieu les 4 et 5 septembre 1962 au camp de pêche du Lac à l'Épaule, situé aujourd'hui dans le Parc national de la Jacques-Cartier. Cette réunion, où a été décidée entre autres la nationalisation de l'électricité, est considérée comme un des temps forts de la Révolution tranquille. Le Lac à l'Épaule est également le lieu où Roosevelt et Churchill se sont retirés à l'occasion de la Conférence de Québec tenue du 17 au 24 août 1943, pour mener leurs discussions sur la poursuite de la deuxième guerre mondiale[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Office québécois de la langue française, « lac-à-l'épaule », sur Le grand dictionnaire terminologique (consulté le 18 mars 2019)
  2. Heyrendt-Sherman, Catherine, Winston Churchill, Paris, Payot & Rivages, , 139 p., page 110