La Richesse des réseaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Richesse des réseaux
Auteur Yochai Benkler
Pays États-Unis
Version originale
Langue en
Titre The Wealth of Networks
Éditeur Yale University Press
Date de parution 3 avril 2006
Version française
Éditeur Presses universitaires de Lyon
Date de parution 3 décembre 2009

La Richesse des réseaux (The Wealth of Networks en version originale) est un livre écrit par le professeur de droit Yochai Benkler et publié en version originale le 3 avril 2006 par les Presses de l'Université Yale, et en version française le 3 décembre 2009 par les Presses universitaires de Lyon[1].

Contenu[modifier | modifier le code]

La Richesse des réseaux analyse les manières dont les technologies de l'information et de la communication permettent des formes augmentées de collaboration qui pourraient éventuellement transformer l'économie et la société.

Yochai Benkler souligne les exemples de Wikipédia, Creative Commons, Open Source Software et la blogosphère (The Wealth of Networks est notamment publié sous licence Creative Commons).

Benkler postule que les blogs et autres modes de communication participative peuvent mener à une « culture plus critique et introspective »[trad 1] où les citoyens ont un plus grand pouvoir par leur capacité à publier leur propres opinions sur une série d'enjeux.

La plus grande partie du livre est basée sur des notions économiques. Benkler y soulève la possibilité qu'une culture basée sur un échange libre de l'information pourrait devenir économiquement plus efficace qu'une culture alourdie par des notions de brevets et copyright.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « a more critical and self-reflective culture, »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]