La Montanara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Montanara

Chanson de Chœur de la SOSAT
Genre chanson populaire
Auteur Toni Ortelli - Luigi Pigarelli

La Montanara (en français la Montagnarde) est le titre d'une chanson populaire dont les paroles et la musique ont été composées en 1927 par l'alpiniste Toni Ortelli, né à Schio (Vicence), mais piémontais d’adoption. L’harmonisation à quatre voix de la pièce est signée Luigi Pigarelli.

Histoire[modifier | modifier le code]

La chanson est née en juillet 1927 dans les vallées de Lanzo à Pian della Mussa. L’alpiniste Toni Ortelli qui y séjournait en a écrit les paroles et la musique en mémoire d'un ami valdôtain mort au Mont Rose. C’est ensuite le maestro Luigi Pigarelli à Trente qui l’a harmonisée sous le pseudonyme de Pierluigi Galli. Elle a alors été donné au chœur de la SOSAT, qui en a édité la première édition en 1930.

Le texte[modifier | modifier le code]

La Montanara est considérée comme l'un des plus célèbres chansons de montagne et est inspirée par la légende ladine de Soreghina, fille du Soleil, même si les paroles de la chanson mentionnent à peine cette histoire en laissant un espace à l’évocation des vallées, des forêts et des chants alpins.

Les paroles ont été traduites en 148 langues[1].

La musique[modifier | modifier le code]

La mélodie est constituée par un couplet et un refrain répété deux fois, qui est suivi par un second verset effectué par un soliste. La mesure est à 3/4.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • La Montanara a été chantée en public pour la première fois à Rome par le Chœur de la SOSAT au micro de la radio italienne (EIAR) le .
  • La chanson, qui jouit actuellement d'une diffusion mondiale, a donné son nom à un célèbre chœur allemand de la région de Stuttgart : le Montanara Chor.
  • Le refrain Soreghina tire son nom de la protagoniste de la légende ladine qui a inspiré la chanson La Montanara.
  • La Montanara est l'hymne du HC Ambrì-Piotta, une équipe de hockey sur glace du canton du Tessin, qui milite en National League.

Source[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. « L'ottantenne "Montanara" », Messagero veneto,‎ (lire en ligne)