La Hache des steppes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Hache de steppes
Auteur Jean Raspail
Pays Drapeau de la France France
Genre Récit
Date de parution 1974
Chronologie

La Hache des steppes est un récit écrit par Jean Raspail, publié en 1974.

Résumé[modifier | modifier le code]

La Hache des steppes, pierre noire transmise par le père de l'auteur, réveille en lui le souvenir d'hommes et peuples perdus, de minorités oubliées et de rescapés de temps révolus. Jean Raspail évoque en particulier les Aïnous blancs du Japon, les Ghiliaks de Sakhaline, les catholiques des catacombes du Kyu Shiu ainsi que les Urus, demi-dieux des Andes, les Wisigoths du Languedoc, les Caraïbes, les Taïnos et Lucayens des Antilles, les Guanaquis, les descendants de hussards de Napoléon réfugiés dans la grande forêt Russe et les Huns survivants des champs Catalauniques[1].

Chapitres[modifier | modifier le code]

  1. Le Fil cassé
  2. La Hache des Guanaquis
  3. Phallus jumeaux caraïbes
  4. Gulliver et les géantes
  5. Un roi récipiendaire
  6. Qui se souvient du grand Caïman ?
  7. Rose, de la Grande Vigie
  8. Des hurlements sur la montagne
  9. Anna des Lucayes
  10. Joseph 1843
  11. Athaulf le Wisigoth
  12. Les Fils d'Attila, code postal 10100
  13. Le Cavalier Moundzouk
  14. Rencontre avec Anton Tchékhov par Aïno interposé
  15. Prière de bout de l'an à l’hôtel George-V pour un vieux chef aïno
  16. Les Hussards de Katlinka
  17. La Dynastie picarde
  18. Le Crépuscule des demi-dieux
  19. Manuel Inta
  20. L'Arche du déluge

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Authier, « La Hache des steppes », sur lefigaro.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :