La Grande Récré (magasin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Grande Récré
logo de La Grande Récré (magasin)

Création 24 octobre 1977
Dates clés 13 mars 2018 : redressement judiciaire

2 octobre 2018 , plan de continuation

Fondateurs Maurice Grunberg
Slogan "Nos moments préférés !"
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Jean-Michel Grunberg
Produits Jeux, jouets
SIREN 414 138 842
Site web www.lagranderecre.fr
Magasin La Grande Récré au centre commercial -X% à Massy dans l'Essonne

La Grande Récré est une enseigne de magasins de jouets présente en France et en Afrique. Elle compte en 2019 131 magasins en France, 13 au Maroc, un en Côte d'Ivoire et un à Djibouti[1]. CA en 2017 (634 M€)

Histoire[modifier | modifier le code]

Création et développement[modifier | modifier le code]

Le , naît le premier magasin « La Récré » spécialisé dans les jeux et jouets créé par Maurice Grunberg, dans le centre commercial Parinor (maintenant O'Parinor) dans la région parisienne en France, par la suite le deuxième magasin « La Récré » ouvre en 1986 dans le centre commercial Créteil Soleil[2].

En 1994, l'enseigne « La Récré » devient La Grande Récré et compte 23 magasins en France et à partir des années 2000, 67 magasins La Grande Récré sont implantés en France.

Dès 2002, La Grande Récré ouvre des magasins à l'international au Maroc et en Belgique et en 2003, La Grande Récré crée un bureau à Hong-Kong pour être plus proche de ses fournisseurs.

En 2005, le groupe La Grande Récré devient le Groupe Ludendo, après le rachat de plusieurs enseignes spécialisées dans les jeux et jouets dont Jouetland et Starjouet. Le Groupe Ludendo ouvre la franchise des magasins La Grande Récré[pas clair].

En 2013, Ludendo rachète les sites internet Avenue des Jeux, Rue des Maquettes et Rue des Puzzles, ainsi que l'enseigne Loisirs & Création[3].

En 2015, Jean-Michel Grunberg était classé par Challenges 354ᵉ fortune de France (160 M€)[4].

En 2017 La grande récré décide de rejoindre la franchise de King Jouet.

Difficultés financières[modifier | modifier le code]

Après Toys "R" Us, c'est au tour de La Grande Récré de subir les effets de la concurrence des ventes sur Internet[5]. Le , le groupe Ludendo est placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris après une cessation de paiement[6],[7].

En , Ludendo Groupe annonce la fermeture de ses filiales en Espagne, en Suisse et en Belgique, ainsi que de 62 magasins La Grande Récré sur les 166 détenues directement par le groupe en France. Le groupe annonce la vente des marques Avenue des Jeux, Rue des Maquettes, et Rue des Puzzles, ainsi que l'arrêt des marques Rue de la fête et Loisirs et Création[8]. Dans le cadre de ce même plan est également annoncée la suppression d'une quarantaine de postes au siège de Ludendo. En , Ludendo Groupe se sépare de la chaîne suisse de magasins de jouets Franz Carl Weber, revendue à trois investisseurs en Suisse[9].

En , le Tribunal de Commerce de Paris valide le plan de continuation présenté par Jean-Michel Grunberg avec l'appui de Michel Ohayon (Financière immobilière Bordelaise)[10]. Depuis, le groupe ouvre à nouveau des magasins[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

La Grande Récré est la dénomination commerciale de Ludendo Commerce France (RCS 414-138-842). Son actionnaire majoritaire est Ludendo SAS (RCS 312-235-781), elle-même détenue majoritairement par Ludendo Entreprises (RCS 520-581-992) dont le président est Jean-Michel Grunberg (fils du fondateur Maurice Grunberg). La famille Grunberg détenait la totalité de l'entreprise jusqu'en décembre 2017, date de l'ouverture d'une partie du capital, dont 62 % restent leur propriété[11].

En 2018, avant la mise en redressement judiciaire, La Grande Récré possédait près de 400 magasins dans le monde, et 252 en France, dont 88 franchisés[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Philippe Beaulieu, « Un an après son nouveau départ, La Grande Récré a ouvert plusieurs nouveaux magasins », sur franchise-magazine.com, (consulté le )
  2. « La Grande Récré a 40 ans », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Frédéric Bianchi, « La Grande Récré rachète Loisirs & Création », sur lsa-conso.fr, (consulté le )
  4. « Jean-Michel Grunberg et sa famille - Les 500 plus grandes fortunes de France en 2015 - Challenges.fr », sur Challenges (consulté le )
  5. BFM BUSINESS, « Comment Amazon a tué Toys« R »Us et menace tous les magasins de jouets », sur BFM BUSINESS (consulté le )
  6. « La Grande Récré sous protection pour achever sa restructuration et se vendre - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le )
  7. « La Grande Récré en route vers le redressement judiciaire », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Cécile Prudhomme, « La Grande Récré va se séparer de 62 magasins en France et de trois filiales en Europe », sur Le Monde,
  9. Elisabeth Eckert, La chaîne de jouets Franz Carl Weber est sauvée par sa direction, 20 juillet 2018, Tribune de Genève.
  10. jean philippe dejean, « la grande récré », la tribune bordeaux,‎
  11. Philippe Beaulieu, « Game over pour le groupe Ludendo et La Grande Récré ? », sur franchise-magazine.com, (consulté le )
  12. « La Grande Récré va fermer 53 magasins en France », sur Le Monde.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]