La Fontaine pétrifiante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Fontaine pétrifiante
Auteur Christopher Priest
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais britannique
Titre The Affirmation
Éditeur Faber & Faber
Lieu de parution Royaume-Uni
Date de parution
ISBN original 0-571-11684-1
Version française
Traducteur Jacques Chambon
Éditeur Calmann-Lévy
Collection Dimensions SF
Date de parution 1981
Lieu de parution Paris
Type de média Livre papier
Nombre de pages 264
ISBN 2-7021-0433-9

La Fontaine pétrifiante (titre original : The Affirmation) est un roman science-fiction de l'écrivain britannique Christopher Priest publié au Royaume-Uni en 1981 et en France la même année.

Sur son blog l'auteur en parle comme d'un lien entre ses livres précédents et ceux à venir ; il considère que ce roman éclaire le reste de sa production et ajoute qu'il est le premier à utiliser l'Archipel du rêve comme décor[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Peter Sinclair souffre du chômage et de la rupture d'une longue relation sentimentale. Il cherche à échapper de ce qu'il perçoit comme le passage dans la marginalité sociale en créant un univers de fiction. Dans ce monde, il a gagné à la loterie de l'Archipel du rêve et peut suivre un traitement médical complexe permettant d'accéder à l'immortalité.

Au fil de l'écriture, Peter Sinclair se rend compte que ses deux identités, réelle et dans la fiction, commencent à fusionner. Ou est-ce qu'il vit des hallucinations visuelles et auditives à porter au compte de la schizophrenie. À la fin, il n'est plus possible de savoir quel monde est réel et lequel est imaginaire.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]