La Femme aux serpents

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La femme aux serpents est un récit autobiographique de Nicole Viloteau.

Résumé[modifier | modifier le code]

Certains dorment avec un ours en peluche. Nicole Viloteau, elle, dort avec des serpents. Elle les réchauffe, les caresse, les soigne... Car elle les aime. Cette passion peu commune a commencé très tôt : petite fille, déjà, elle apprivoise lézards et couleuvres. Et déjà elle sait qu'on ne l'enfermera pas dans un bureau : elle aime trop le ciel, le soleil, la terre.

Adulte, elle tient sa promesse, et même la morsure d'un serpent à sonnettes ne parvient pas à la décourager. Elle parcourt l'Afrique, l'Amazonie, l'Australie pour capturer vipères, crotales, taipans et les photographier dans leur milieu naturel, partageant la vie des indigènes, où elle subit la soif, la faim et la peur.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Source : J'ai lu