Nicole Viloteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicole Viloteau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Formation
Activité

Nicole Viloteau, souvent surnommée la « femme aux serpents », est diplômée des Beaux-arts de Paris, naturaliste et herpétologue, photographe-reporter et écrivaine. Elle a réalisé plusieurs documentaires, dont le plus connu est « Les dragons de Komodo ». Elle s'est approchée très près des dragons de Komodo qui peuvent mesurer jusqu'à trois mètres.

L'une des personnes qui l'ont influencée est Daniel Delacotte. Elle a présenté des expositions de reptiles, elle consacre sa vie à l'étude des reptiles sur le terrain, de préférence sous les tropiques, en Australie, Afrique, Asie, Amérique du Sud.

Accidents[modifier | modifier le code]

Elle a eu deux accidents graves. En 1971, Dans la voiture de personnes qu'elle rencontre par hasard, elle ouvre un sac contenant un serpent. L'étiquette sur le sac était erronée : elle indiquait une espèce de serpent inoffensive alors qu'il s'agissait en réalité d'une espèce très venimeuse (crotale nord américain, le plus dangereux des serpents de ce continent). Elle a été hospitalisée dans un état particulièrement grave, et le sérum nécessaire (anti hémotoxique) n'est disponible qu'à Genève, trop loin malgré l'intervention d'un hélicoptère de la gendarmerie pour en ramener. Elle est sauvée par les médecins (Dr Raby et Dr Franc) qui ont essayé sur elle un produit fortement anticoagulant à base d'héparine. Il a fallu 2 mois avant qu'elle puisse quitter l'hôpital et retourner à une vie normale. En 1997, au Gabon, elle se fait attaquer par un buffle et doit être rapatriée de toute urgence par hélicoptère pour être opérée.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Un baiser d'ailes bleues, Arthaud (2009)
  • Dragons et autres varans, Kameleo, coll. "Découverte" (2007)
  • Australie : la transversale sauvage, en collaboration avec Michèle Decoust, Ed. du Panama (2007)
  • Brousses lointaines, Arthaud (récit, 2005)
  • Beautés du diable, Arthaud, coll. "Beau livres" (album, 2003)
  • Madagascar, l'île aux sorciers, Arthaud (album, 2001)
  • Jungle mystère, Arthaud (album, 2000)
  • Bivouacs, Arthaud (récit, 1999)
  • Les Dragons de Komodo, Arthaud (récit, 1992)
  • Les Sorciers de la pleine lune, Arthaud (album, 1990)
  • Des jungles plein la tête, Flammarion, coll. "Odyssée" (1988)
  • Australie, démons et merveilles, Arthaud (album, 1987)
  • La Femme aux serpents, Arthaud (récit, 1985)

Paronymie[modifier | modifier le code]

Pour le nom de famille Villoteau