La Baye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Baye est un petit poste de traite fut établi dans la baie des Puants au sud des Grands Lacs en 1634 par Jean Nicolet. Le premier colon à séjourner à La Baye fut Nicolas Perrot. Il était envoyé par le Père Claude-Jean Allouez.

En 1671, les jésuites y construisirent une mission. Le fort La Baye fut édifié en 1717. La ville de La Baye fut incorporée en 1754.

Elle passa sous le contrôle britannique à la fin de la Guerre de Sept Ans en 1761. En 1795, elle passa sous contrôle américain et fut graduellement renommée Green Bay. En 1816 La Baye comptait environ 40 familles[1]. En 1820 Henry Schoolcraft estima la population — très métissée — à 500 habitants[2].

Green Bay se trouve dans l'État du Wisconsin.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kerry A. Trask, "Settlement in a half-savage land: Life and loss in the Metis community of La Baye," Michigan Historical Review Vol. 15, no. 1 (Spring 1989) p. 1
  2. Trask, "Settlement in a half-savage land," p. 2