L'Homme du boulevard des Capucines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Homme du boulevard des Capucines
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations générales
Titre original
(ru) Человек с бульвара КапуциновVoir et modifier les données sur Wikidata
Date de sortie
Durée
98 minutesVoir et modifier les données sur Wikidata
Langue
Genres
Pays
Équipe du film
Scénario
Eduard Akopov (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Production
Réalisation
Distribution
Musique
Gennady Gladkov (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

L'Homme du boulevard des Capucines (en russe : Человек с бульвара Капуцинов - Tchelovek s boulvara Kapoutsinov) est un film de comédie soviétique du genre western rouge réalisé par Alla Sourikova, produit par Mosfilm et sorti en 1987.

Il se démarque de la production cinématographique soviétique pour deux raisons : premièrement, c'est un film réalisé par l'une des rares femmes metteurs en scène soviétiques et, secondement, c'est un film postmoderniste.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'idéaliste et pionnier du cinéma Johnny First arrive à Santa Carolina, une ville de l'Ouest américain où règne l'ivresse, la débauche et les bagarres. Il projette des films muets des frères Lumière et de Charlie Chaplin. Les habitants de la ville sont charmés par les images et se civilisent. Ainsi, ils boivent maintenant du lait, plutôt que du whisky !

Diane, une belle danseuse vedette du théâtre local, tombe amoureuse de Johnny First qui se fait bientôt quelques ennemis parmi les nombreux autres admirateurs de Diane. En outre, Harry, le barman du saloon, se sent menacé par la concurrence de ce nouveau divertissement et paie le fameux voleur Black Jack pour tuer First. Mais le projectionniste survit à l'attaque et repart afin de préparer son mariage avec Diana. Pendant son absence, Monsieur Second montre des films violents et les habitants reprennent leurs vieilles habitudes. À son retour, Johnny, déçu, quitte Santa Carolina, mais est rattrapé par Jack Black qui, repentant, désire se consacrer au « film tout-puissant ».

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Succès populaire[modifier | modifier le code]

L'Homme du boulevard des Capucines est le film qui a attiré le plus de spectateurs en Union soviétique en 1987 avec quelque 39,8 millions de spectateurs et, sur la durée totale de sa sortie en salles, le film a été vu par environ 60 millions de spectateurs.

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en Crimée où une ville du Far West a été reconstituée.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le film est une comédie critique du mythe de la conquête de l'ouest sauvage. Si Buffalo Bill a mythifié ses exploits repris par Hollywood, ce film déconstruit son mythe et la satirise, aussi bien par le film en lui-même que par le film que Johnny First montre.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]