L'Eau d'Hadrien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'Eau d'Hadrien
Description de l'image Defaut.svg.
Information
Marque Annick Goutal
Lancement 1988
Créateur Annick Goutal
Henri Sorsana
Cible Parfum féminin

L'Eau d'Hadrien est un parfum féminin d'Annick Goutal, créé en 1981 et sorti en 1988[1].

Création[modifier | modifier le code]

Ancien mannequin, Annick Goutal est devenue entrepreneuse, notamment aux côtés de Jean Taittinger. Ils se brouillent pourtant au cours des années 1980, la première souhaitant conserver un marché de niche en développant de nouveaux parfums élégants alors que le second envisageait une stratégie de croissance misant sur l'ouverture de nouvelles boutiques afin de renflouer les comptes ; ils se rabibochent finalement. L'idée du nom du parfum vient à sa créatrice après la lecture des Mémoires d'Hadrien, roman de Marguerite Yourcenar. Camille Goutal, fille d'Annick, résume en une phrase la fragrance, en la comparant à sa mère : « Pétillante au premier abord et empreinte de beaucoup de douceur ensuite » ; L'Eau d'Hadrien ne suit pas le sillage des parfums capiteux de l'époque, notamment ceux de Jean Patou, Guerlain ou Yves Saint Laurent[1].

Succès[modifier | modifier le code]

Publicité[modifier | modifier le code]

Le flacon est réalisé par Annick Goutal, « sur le même modèle que tous les parfums maison »[1].

Le parfum bénéficie de la publicité indirecte de personnalités l'utilisant, comme Catherine Deneuve, Isabelle Adjani ou encore de François Mitterrand, qui envoie tous les six mois une intendante du palais de l'Élysée acheter un flacon ; en 1984, lors de la naissance du prince Harry, il envoie à la princesse Diana un panier d’Eau d'Hadrien et d’Eau de Bonpoint[1].

Postérité[modifier | modifier le code]

On compte parmi les marques influencées[1] :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Élodie Baerd, « Eau d'Hadrien d'Annick Goutal », in Le Figaro, vendredi 24 août 2012, page 15.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Élodie Baerd, « Eau d'Hadrien d'Annick Goutal », in Le Figaro, vendredi 24 août 2012, page 15.

Articles connexes[modifier | modifier le code]