Kyle Rossiter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rossiter.

Kyle Rossiter (né le à Edmonton, dans la province de l'Alberta au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace évoluant à la position de défenseur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir remporté le trophée Daryl K. (Doc) Seaman remis au joueur étudiant par excellence de la Ligue de hockey de l'Ouest en 1998 alors qu'il évolue pour les Chiefs de Spokane et avoir mis la main sur le titre d'Étudiant de la saison de la Ligue canadienne de hockey, Kyle Rossiter est réclamé au deuxième tour du repêchage de 1998 de la Ligue nationale de hockey par les Panthers de la Floride.

Malgré cette sélection, il retourne en LHOu pour deux saisons, représentant lors de cette dernière l'équipe du Canada à l'occasion du championnat du monde junior de 2000. Devenant joueur professionnel la saison suivante, il rejoint alors le club affilié aux Panthers dans la Ligue américaine de hockey, les Panthers de Louisville.

L'organisation transfère pour la saison 2001-2002 leur club-école vers les Grizzlies de l'Utah. Rossiter évolue pour eux, étant rappelé pour deux rencontres avec la Floride puis dispute trois rencontres de plus en LNH la saison suivante.

Commençant la saison 2003-2004 avec la Floride, il est échangé à la date limite des transactions aux Thrashers d'Atlanta avec qui il prend part à deux parties, s'alignant pour le reste de la saison en LAH avec les Wolves de Chicago.

Agent libre à l'été 2005, il s'entend alors avec le KalPa Kuopio de la SM-Liiga en Finlande et reste avec eux pour trente rencontres avant de rejoindre le HC Asiago de la Série A en Italie avec qui il complète la saison.

Après une saison d'inactivité, il rejoint les rangs semi-professionnel, s'alignant avec les Eagles de Stony Plain, équipe de la Chinook hockey league[1].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[2],[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1996-1997 Chiefs de Spokane LHOu 50 0 2 2 65 9 0 0 0 6
1997-1998 Chiefs de Spokane LHOu 61 6 16 22 190 15 0 3 3 28
1998-1999 Chiefs de Spokane LHOu 71 4 17 21 206
1999-2000 Chiefs de Spokane LHOu 63 11 22 33 155 15 1 4 5 25
2000-2001 Panthers de Louisville LAH 78 2 5 7 110
2001-2002 Panthers de la Floride LNH 2 0 0 0 2
2001-2002 Grizzlies de l'Utah LAH 74 3 7 10 88 5 0 1 1 0
2002-2003 Panthers de la Floride LNH 3 0 0 0 0
2002-2003 Rampage de San Antonio LAH 67 0 7 7 107 3 0 0 0 0
2003-2004 Panthers de la Floride LNH 4 0 0 0 7
Thrashers d'Atlanta LNH 2 0 1 1 0
2003-2004 Rampage de San Antonio LAH 51 5 7 12 70
Wolves de Chicago LAH 12 0 1 1 25 6 0 0 0 19
2004-2005 Wolves de Chicago LAH 33 1 5 6 43
Penguins de WBS LAH 9 0 1 1 5 1 0 0 0 0
2005-2006 KalPa Kuopio SM-Liiga 35 1 5 6 187
2005-2006 HC Asiago Série A 9 0 1 1 26
2007-2008 Eagles de Stony Plain Chinook HL 19 3 20 23 52
2008-2009 Eagles de Stony Plain Chinook HL 23 6 17 23 46
2009-2010 Eagles de Stony Plain Chinook HL 19 1 17 18 44
2010-2011 Eagles de Stony Plain Chinook HL 20 6 11 17 34
2011-2012 Eagles de Stony Plain Chinook HL 19 3 18 21 33
2012 Eagles de Stony Plain Coupe Allan 2 0 0 0 0
2012-2013 Eagles de Stony Plain Chinook HL 12 0 3 3 12 3 1 1 2 6
Totaux LNH 11 0 1 1 9

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques internationales
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
2000 Drapeau du Canada Canada Championnat du monde junior 7 0 0 0 20 médaille de bronze Médaille de bronze

Honneurs et trophées[modifier | modifier le code]

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Historique du joueur sur www.legendsofhockey.net.
  2. (en) « Kyle Rossiter hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  3. « Kyle Rossiter - Statistiques », sur www.nhl.com.