Konrad Akert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Konrad Akert (né le  et mort le ) est un neurologue et neurophysiologiste suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études de médecine à l'université de Zurich, il soutient sa thèse de doctorat à l'Institut de Physiologie sous la direction de Walter Rudolf Hess.

Il séjourne ensuite une dizaine d'années aux États-Unis, d'abord (jusqu'en 1953) à la Johns Hopkins University de Baltimore, Maryland. De 1953 à 1960 il est professeur de Physiologie et d'Anatomie à l'université de Wisconsin à Madison.

En 1961, Akert est nommé professeur de neurophysiologie à l'Institut de Physiologie de Zurich où il crée l'Institut de recherche sur le cerveau qu'il développe et dont il assure la direction jusqu'en 1983. Il est en 1966, le fondateur et jusqu'en 1976, le rédacteur en chef de la revue Brain Research.

De 1963 à 1967, il est également membre du Grand Conseil de Zurich où il représente le Parti libéral-radical. De 1984 à 1988, il est le premier recteur à plein temps de l'Université de Zurich[1],[2].

En 1969, il se voit décerner le prix Otto Naegeli.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque nationale d’Israël • Bibliothèque nationale d’Australie • Bibliothèque universitaire de Zagreb • WorldCat

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marita Fuchs: Altrektor Konrad Akert: Hirnforscher mit Esprit und Tatkraft . In: UZH News, 28. Mai 2009.
  2. Christoph Wehrli: Ein Patron der Universität.