KolibriOS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

KolibriOS
Image illustrative de l’article KolibriOS

Langues Anglais, russe, italien, espagnol
Type de noyau Monolithic
Dépôt repo.or.cz/kolibrios.git et websvn.kolibrios.org/listing.php?repname=Kolibri+OSVoir et modifier les données sur Wikidata
Plates-formes x86
Entreprise /
Développeur
KolibriOS Project Team
Licence GNU General Public License

Proprietary software

États des sources Open source
Écrit en AssembleurVoir et modifier les données sur Wikidata
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version stable 3 фев 2022 ()
Environnement de bureau KolibriOS Kernel API
Site web www.kolibrios.org

Kolibri ou KolibriOS est un système d'exploitation léger et open source entièrement écrit en Assembleur.

Il a été formé à partir de MenuetOS[1] en 2004 et suit maintenant une ligne de développement indépendante.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Configuration requise[modifier | modifier le code]

  •  Processeur compatible i586 requis
  • 8 Mo de RAM[2]
  • carte vidéo compatible VESA
  • lecteur de disquette 1.44 MB 3.5", disque dur, clé USB ou lecteur de CD
  • Le clavier et la souris (COM, PS/2 ou USB)

Matériel pris en charge[modifier | modifier le code]

  • Les disques durs et certaines clés USB. les systèmes de fichiers pris en charge sont FAT12, FAT16, FAT32 (prise en charge des noms long), NTFS (partiellement, en lecture seule), ext2/ext3/ext4 (partiellement, en lecture seule), XFS (partiellement, en lecture seule) et CDFS
  • Audio: support du codec audio AC'97 pour les processeurs Intel, nForce, nForce2, nForce3, nForce4, SIS7012, FM801, VT8233, VT8233C, VT8235, VT8237, VT8237R, VT8237R Plus et EMU10K1X chipsets
  • Audio: support de Intel High Definition Audio pour certaines cartes mères
  • Vidéo: AMD, ATI et Intel chipsets

Branches de développement[modifier | modifier le code]

  • KolibriACPI: support de ACPI étendu
  • KolibriNET: support du réseau étendu
  • Kolibri-A: version Exokernel de KolibriOS optimisé pour les systèmes embarqués; seuls quelques APU AMD sont actuellement pris en charge.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]