XFS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

XFS
Développeur Silicon Graphics. Red Hat.
Structure
Contenu des répertoires B+ tree
Allocation de fichiers B+ tree
Mauvais blocs B+ tree ?
Limitations
Taille maximale de fichier 8 exbibytes − 1 byte
Taille maximale du nom de fichiers 255 caractères
Taille maximale de volume 16 exbibytes
Caractères autorisés dans les noms de fichiers tout caractère à l'exception de "/" et de NULL
Fonctionnalités
Dates enregistrées Oui Oui
Attributs Oui Oui
Permissions Oui Oui
Compression intégrée Non Non
Chiffrement intégré Non Non (fourni au niveau "block device")

XFS est un système de fichiers 64-bit journalisé de haute performance créé par SGI pour son système d'exploitation IRIX. En mai 2000, SGI place XFS sous la licence GPL.

XFS a été porté sur le noyau Linux en 2001. Depuis juin 2014, XFS est pris en charge par la plupart des distributions Linux, dont certaines l'utilisent comme système de fichiers par défaut.

XFS excelle lors de l'exécution d'entrées-sorties (E/S, en anglais : I/O) parallèles du fait de son design, qui est basé sur les groupes d'allocation (allocation group (en). Il s'agit d'un type de sous-division des volumes physiques dans lesquels XFS est utilisé, aussi connu sous l'acronyme AG). Grâce à ceci, XFS permet une grande capacité de montée en charge (scalability) des fils d'E/S, de la bande passante du système de fichiers, et de la taille des fichiers et du système de fichiers système lui-même lors de l'étalement (spanning) des données sur de multiples dispositifs de stockage physiques.

Ce système de fichiers est utilisé notamment dans les télévisions Samsung (notamment la série LED 6900) pour stocker les enregistrements.[réf. nécessaire] Il est également le système de fichier par défaut de Red Hat Entreprise Linux en version 7[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]