Kirby: Mass Attack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kirby
Mass Attack
Image illustrative de l'article Kirby: Mass Attack

Éditeur Nintendo
Développeur HAL Laboratory
Concepteur Mari Shirakawa
Masanobu Yamamoto
Yoichi Yamamoto
Yasushi Adachi
Musique Shogo Sakai

Date de sortie
JPN : 4 août 2011
AN : 19 septembre 2011
EUR : 28 octobre 2011
Genre Plates-formes, action
Mode de jeu Solo
Plate-forme Nintendo DS
Média Cartouche

Kirby: Mass Attack (あつめて!カービィ (Atsumete! Kābī?, lit. "Rassembler! Kirby")) est un jeu vidéo de plates-formes-action édité par Nintendo et développé par HAL Laboratory. Il est sorti sur Nintendo DS le au Japon, le en Amérique du Nord et le en Europe.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Les 10 Kirby doivent être réunis pour franchir les niveaux, et battre les ennemis. À l'aide exclusive du stylet, ils se réunissent sur les ennemis et leur assènent des coups fatals. Si un Kirby est touché, il meurt, mais il peut être ramené par les autres.

Scénario[modifier | modifier le code]

Kirby se prélassait, comme à son habitude, lorsque Popstar est envahie par le Gang Crâne, dirigé par leur chef, Nécrodéus, le seigneur crâne. Celui-ci divise magiquement Kirby en dix petites copies du héros rose. Ils doivent alors se réunir pour franchir les obstacles, infiltrer le repaire de Nécrodéus et le battre, pour redevenir unis.

Média[modifier | modifier le code]

Cinq volumes de manga de la série, intitulé Atsumete! Kirby (あつめて!カービィ, Atsumete! Kābī?, lit. "Rassembler! Kirby") a été écrit par Chisato Seki et illustré par Yumi Tsukirino. Il a été publié au Japon, à partir de 2016, par Asahi Production, sérialisé dans le réseau social en ligne basé sur le service Facebook. Atsumete! Kirby terminé en 2016[1]. Trois volumes du manga est sorti au Japon appelés « カービィマスター (Kirby MASTER) », qui avait toutes les pages pour chaque manga en couleurs et ont des histoires inédites.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]