Kfar-Guiladi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kfar-Guiladi
'בית ראשונים' בכפר גלעדי.jpg
Géographie
Pays
District
Sous-district
Sous-district de Safed (d)
Conseil régional
Altitude
337 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
657 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Histoire
Origine du nom
Israel Gil'adi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondation
Identifiants
Site web
Localisation sur la carte d’Israël
voir sur la carte d’Israël
Red pog.svg

Kfar-Guiladi (כפר גלעדי) est un kibboutz créé en 1916 en Haute Galilée sur la route reliant Metoula à Rosh Pina, par des membres de l'organisation Hashomer. Ces derniers baptisent le lieu "Kfar-Guiladi" en souvenir d'Israël Guiladi, qui compte parmi les fondateurs de Hashomer. En mars 1920, les membres du kibboutz combattent aux côtés des pionniers de Tel Haï, puis, après la mort de Joseph Trumpeldor et le recul des combattants de Tel Hai, ils abandonnent à leur tour Kfar-Guiladi.

À l'époque de l'immigration illégale, Kfar-Guiladi représente un considérable centre de passage de clandestins venus de Syrie et du Liban. En octobre 1945 un groupe de clandestins juifs est repéré par les gardes-frontières anglais et pisté depuis la frontière jusqu'à Kfar-Guiladi. Alertée, l'armée mandataire encercle le kibboutz et exige la sortie des réfugiés. Face au refus opposé, les Britanniques entrent en force dans l'enceinte du kibboutz. S'ensuit une altercation armée opposant Britanniques aux défenseurs de Kfar-Guiladi, soutenus par les membres d'autres implantations de Galilée venus prêter main-forte. Deux des membres de Kfar-Guiladi trouvent la mort. Les clandestins ne se rendront pas.

Aux abords du kibboutz le cimetière, devenu depuis panthéon des défenseurs de Tel Khaï et des gardes du Hashomer, abrite la célèbre statue du lion de Trumpeldor. Chaque année une cérémonie de souvenir y est célébrée.

Sur les autres projets Wikimedia :