Kenneth Grange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kenneth Grange
Sir Kenneth Grange at the National Railway Museum (4) 43185.JPG

Kenneth Grange en octobre 2016, avec un InterCity 125

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Sir Kenneth Grange Henry, CBE, PPFCSD, RDI, né le à Londres[1], est un designer industriel britannique.

Il commence sa carrière en tant qu'assistant de rédaction avec l'architecte Jack Howe dans les années 1950. Sa carrière indépendante commence plutôt accidentellement avec les commandes pour les stands d'exposition, mais dès le début des années 1970, il a été l'un des fondateurs-partenaire dans Pentagram, un studio de design interdisciplinaire.

Sa carrière s'étend sur plus d'un demi-siècle, et plusieurs de ses créations sont devenues – et sont encore – des objets familiers dans la maison ou dans la rue[2]. Ces conceptions comprennent le premier parcmètre au Royaume-Uni pour Venner, des mixeurs pour Kenwood, des rasoirs pour Wilkinson Sword, des appareils photo pour Kodak, des machines à écrire pour Imperial, des fers à repasser pour Morphy Richards, ds briquets pour Ronson, des machines à laver pour Bendix et des stylos pour Parker[3]. Il était également responsable de l'aérodynamique, l'aménagement intérieur et l'aspect extérieur du nez du Train à Grande Vitesse le la British Rail (connu sous le nom InterCity 125[4]) et également impliqué dans la conception de la version 1997 du TX1 du célèbre taxi de Londres. Il a réalisé de nombreuses commandes pour des entreprises japonaises.


Appareil photographique Kodak Instamatic par Kenneth Grange (vers 1963)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « People of Today Index, People of Today, People | Debrett's », Debretts.com (consulté le 19 septembre 2015)
  2. Edwin Heathcote, "Everywhere and nowhere", Collecting special, Financial Times, 28 May 2011.
  3. Kenneth Grange at the Boilerhouse: An Exhibition of British Product Design, The Conran Foundation/Boilerhouse Project (V&A Museum), London, 1983.
  4. Julian May "The 125 at 30", BBC News, 15 September 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]