Kemi Lala Akindoju

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kemi Lala Akindoju
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Université de Lagos
Pan-African University (en) (master)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Œuvres principales
Alan Poza (d), Dazzling Mirage (d), Fifty (d), Suru L'ere (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Kemi "Lala" Akindoju, née en 1987, est une actrice, et une productrice nigériane. Elle remporte en 2016 un Africa MagicTrailBrailzer Award pour son rôle dans l'adaptation cinématographique de Dazzling Mirage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Akindoju est née le 8 Mars 1987, dans une famille de 4 enfants[1]. Elle est originaire de l'État d'Ondo. Elle effectue ses études secondaires au Queens College, à Lagos. Elle poursuit ensuite par l'étude de la gestion d'assurance à l'Université de Lagos. Elle obtient également un master de l'Université panafricaine, en étude des médias et de la communication.

Elle commence sa carrière d'actrice en 2005, alors qu'elle est encore étudiante, en jouant dans une pièce de théâtre intitulée All I want for Christmas. Elle a, depuis, joué dans 70 spectacles ou films. [2],[3].

Cinq ans après ses débuts, en 2010, elle est nommée actrice de l'année au Future Awards 2010. En 2012, elle met en place l'Open Mic Theatre, un carrefour d'échanges pour les acteurs et un point d'entrée pour les nouveaux talents[4]. Elle fait partie de l'équipe d'acteurs sélectionnés pour se produire au Théâtre Royal Stratford East dans le cadre des manifestations culturelles des Jeux olympiques de Londres 2012. Elle est membre de la faculté de la Lufodo Academy of Performing Arts (LAPA), et y enseigne l'improvisation théâtrale. En mai 2013, elle produit Les Monologues du vagin, puis travaille comme directrice du casting et productrice associé sur une série télévisée nigériane, Gidi Up. Elle interprète également le rôle principal dans l'adaptation cinématographique de Dazzling Mirage, ce qui lui vaut en 2016 un Africa MagicTrailBrailzer Award[3]. Elle dirige une société de productions nigeriane, The Make It Happen Productions, se consacrant à la mise en scène d'histoires africaines à travers le cinéma, la télévision et le théâtre[5].

Elle participe à la promotion du cinéma nigérian, et s'est rendue ainsi à Paris en juin 2015 pour le Nollywood Week[6]. Elle est également membre de la communauté des Global Shapers du Forum économique mondial . Elle a assisté notamment aux réunions de ce forum à Addis-Abeba, à Davos et aux États-Unis, manifestant ainsi son intérêt pour l'évolution du monde, au delà de son rôle au sein de la communauté artistique nigériane[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Principaux films comme actrice[modifier | modifier le code]

  • Alan Poza, comédie de Charles Novia sortie en 2013,
  • Dazzling Mirage, dramatique de Tunde Kelani, sortie en 2014,
  • The CEO, un thriller de Kunle Afolayan, sorti en 2016, avec également Angélique Kidjo[8],[9].
  • Fifty, une dramatique de Biyi Bandele, sortie en décembre 2015.
  • Suru L'ere, une comédie dramatique de Mildred Okwo, sortie en 2016[10],[11].

Prix et nominations[modifier | modifier le code]

  • The Future Awards - 2010 Actrice de l'année
  • 2016 Africa Magic Viewers Choice Awards - Trailblazer Award
  • 11th Africa Movie Academy Awards - Most Promising Actor

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « AMVCA Trailblazer award winner, Kemi Lala Akindoju turns 29 years old today », thenet.ng,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « I’m nervous about my roles — Kemi Lala Akindoju », Punch,‎ =2016 (lire en ligne)
  3. a et b (en) « My parents are my strongest supporters — Kemi Lala Akindoju, winner, Trailblazer, AMVCA 2016 », Vanguard (Nigeria),‎ (lire en ligne)
  4. (en) « The Stage Is My Home – Lala Akindoju », Channels TV,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « The Make it Happen Productions Presents Bobo Omotayo's London Life, Lagos Living », Modern Ghana,‎ (lire en ligne)
  6. Olivier Caslin, « Cinéma : Nollywood entre en Seine », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Kemi Lala Akindoju – A Rare Gift In The Nigerian Movie Industry », Nigerian Women Diary,‎ (lire en ligne)
  8. « CEO (The) », Africultures,‎ (lire en ligne)
  9. Joan Tilouine, « Quand la jet-set nigériane s’offre une avant-première à 10 000 mètres d’altitude », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Ediale Kingsley, « Kemi Lala-Akindoju plays “Old Woman” in Mildred Okwo's “Surulere” », National Daily,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Daniel Anazia, « Ajayi,Naya, Ejiofor, Akindoju, Tedela, Others In Surulere », Guardian (Nigeria),‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]