Kawasaki Ki-96

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Le Kawasaki Ki-96 était un chasseur lourd bimoteur japonais de la Seconde Guerre mondiale. Il était destiné à remplacer les Kawasaki Ki-45 du service aérien impérial japonais. Cependant, il n'a pas été adopté et seulement trois prototypes furent construits.

Kawasaki Ki-96
Vue de l'avion.
Prototype n°3 au sol

Constructeur Drapeau : Japon Kawasaki Kōkūki Kōgyō K.K.
Rôle Intercepteur
Statut Prototype, n'est jamais entré en service
Premier vol
Nombre construits 3
Équipage
1 pilote

Conception[modifier | modifier le code]

Le succès du Kawasaki Ki-45 amena Kawasaki à commencer le développement d'une version évoluée en août 1942. Comme le Ki-45, la conception proposée était un bimoteur à deux places, mais plus gros et utilisant des moteurs plus puissants. En décembre 1942, le Koku Hombu (Bureau impérial de l'aviation de l'armée japonaise) manifesta un certain intérêt, mais demanda à Kawasaki de compléter l'avion en tant que chasseur monoplace. Le premier prototype, qui a été converti en cours de production et qui a conservé la plus grande verrière du cockpit destinée au biplace, a volé en septembre 1943. Les deux prototypes restants ont été construits dès le départ en monoplace et équipés d'une verrière plus petite.

Malgré des performances dépassant les estimations et une excellente maniabilité, les exigences de l'Armée de terre étaient redevenues un chasseur à deux places, ce qui a empêché la poursuite du développement du Ki-96. Les ailes et l'empennage du Ki-96 feront toutefois partie de la structure du chasseur biplace Ki-102.

Appareils similaires[modifier | modifier le code]