Kaspar Stanggassinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kaspar Stanggassinger (né le 12 janvier 1871 à Berchtesgaden - mort le 26 septembre 1899 à Gars am Inn) est un prêtre allemand, reconnu bienheureux par l'Église catholique qui le fête le 26 septembre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Deuxième d'une famille bavaroise de seize enfants, il avait décidé, tout jeune, de devenir prêtre. À 16 ans, il fit un vœu privé de chasteté, puis entra dans le tiers ordre franciscain. Mais, à la suite d'une visite au couvent des rédemptoristes de Gars, il choisit cette congrégation, pourtant interdite en Allemagne, ce qui motiva l'opposition de son père.

Il n'entra pas moins au noviciat en 1892 et prononça ses premiers vœux l'année suivante, en Autriche.

Il est ordonné prêtre en 1895.

Il désirait être missionnaire, mais ses supérieurs lui confièrent une tâche d'éducateur. Et quand la congrégation fut à nouveau admise en Allemagne, ils fondèrent à Gars une école et un collège dont il fut nommé directeur, en 1899.

Il mourut brusquement, quelques jours plus tard, d'une péritonite.

Béatification[modifier | modifier le code]

Au jugement de tous, il avait été une « personne normale ». Pourtant, son procès de béatification commença en 1935 à Munich, à la suite de la guérison d'une infirmière qui souffrait d'une grave maladie de l'estomac, et avait fait une neuvaine par son intercession.

Le père Stanggassinger a été béatifié par le pape Jean-Paul II le 24 avril 1988.