Karpoch (Skopje)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Karpoch)
Aller à : navigation, rechercher
Karpoch
Карпош
Blason de Karpoch
Héraldique
Drapeau de Karpoch
Drapeau
Bloc Karpoch IV
Bloc Karpoch IV
Administration
Pays Drapeau de la Macédoine République de Macédoine
Municipalité Skopje
Maire Stevce Jakimovski
Code postal 1000
Démographie
Population 59 666 hab. (2002)
Densité 1 705 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 00′ 13″ nord, 21° 23′ 48″ est
Superficie 3 500 ha = 35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Europe

Voir sur la carte administrative d'Europe
City locator 14.svg
Karpoch

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

Voir la carte administrative de Macédoine
City locator 14.svg
Karpoch

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

Voir la carte topographique de Macédoine
City locator 14.svg
Karpoch
Liens
Site web www.karpos.gov.mk

Karpoch ou Karpoš (en macédonien Карпош) est une des dix municipalités spéciales qui constituent la ville de Skopje, capitale de la République de Macédoine. Elle comptait en 2002 59 666 habitants et fait 35 km2. Karpoch est jumelée à Novi Beograd, municipalité serbe. La municipalité a été créée en 1976 et son nom honore deux héros macédoniens, Petar Karpoch, qui lutté contre les Turcs au XVIe siècle, et Hristijan Todorovski Karpoš, Résistant communiste mort en 1944[1].

La municipalité de Karpoch se trouve à l'ouest du centre historique de Skopje, et s'étend sur une surface allongée, orientée du nord au sud. Elle comprend 12 quartiers et deux villages ruraux. Elle est traversée d'ouest en est par le Vardar, et c'est à Karpoch que celui-ci reçoit les eaux du Lepenets. La municipalité à une altitude moyenne de 362 mètres et culmine au mont Vodno à 1 066 mètres. Celui-ci se trouve à son extrémité sud[2],[3].

Karpoch est bordé à l'est par Tsentar, Tchaïr et Kisela Voda, au sud par Sopichte, à l'ouest par Saraï et Guiortche Petrov, et au nord par Boutel et Tchoutcher-Sandevo. Sopichte et Tchoutcher-Sandevo sont deux municipalités qui ne font pas partie de la ville de Skopje.

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2002, la municipalité comptait[4] :

Administration[modifier | modifier le code]

La municipalité est administrée par un conseil élu au suffrage universel tous les quatre ans. Ce conseil adopte les plans d'urbanisme, accorde les permis de construire, il planifie le développement économique local, protège l'environnement, prend des initiatives culturelles et supervise l'enseignement primaire. Le conseil compte 23 membres[5]. Le pouvoir exécutif est détenu par le maire, lui aussi élu au suffrage universel. Depuis 2000, le maire de Karpoch est Stevce Jakimovski, né en 1960[6].

À la suite des élections locales de 2009, le Conseil de Karpoch était composé de la manière suivante[7] :

Parti Sièges
Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM) 10
Parti démocratique pour l'Unité nationale macédonienne (VMRO-DPMNE) 7
Groupe d'électeurs RP 2
Parti libéral démocrate (LDP) 1
VMRO (Parti national) 1
DPSM - Coalition VMRO-DPMNE 1
DS - Coalition VMRO-DPMNE 1

Quartiers et villages[modifier | modifier le code]

La municipalité est faite de quartiers très différents. Ainsi, dans son extrémité sud-est, elle borde Tsentar et forme un alignement de blocs d'immeubles de l'époque socialiste rangés au sud du Vardar. Ces quartiers sont Karpoch I, Karpoch II, Karpoch III, Karpoch IV, Vlae I et Vlae II. Entre ces blocs et le Vardar, on trouve le Gradski Park, l'un des plus grands parcs de Skopje, ainsi que le centre sportif Boris Trajkovski. Au sud de ces quartiers monumentaux, les premières pentes du mont Vodno sont couvertes de maisons individuelles. À l'extrémité ouest, au bord du Vardar qui forme un coude vers le sud, on trouve l'ancien village de Dolno Nerezi, rattrapé par l'urbanisation. Plus haut, à flanc de montagne, Gorno Nerezi est resté un véritable village. Il est célèbre en Macédoine pour son église Saint-Panteleimon, construite au XIIe siècle.

Au nord du Vardar, la municipalité est encore largement rurale. Les seules zones urbanisées sont les gros villages de Bardovtsi et de Zlokoukyani. De ce côté du Vardar, on trouve notamment le site de Scupi, ville antique abandonnée après un tremblement de terre en 518.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]