Karen Miller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miller.
Karen Miller
Description de cette image, également commentée ci-après
Karen Miller en 2007
Nom de naissance Karen Miller
Alias
K. E. Mills
Naissance
Vancouver, Drapeau du Canada Canada
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais australien
Genres

Œuvres principales

  • La Prophétie du royaume de Lur

Karen Miller, née en à Vancouver au Canada, est une romancière australienne de science-fiction et de fantasy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle partit pour l'Australie à l'âge de deux ans[1]. Après des études à l'Université technologique de Sydney, elle partit en Angleterre pour trois ans avant de retourner en Australie..

En 2005 elle publie son premier roman, The Innocent Mage, premier tome de sa série Kingmaker, Kingbreaker, suivi peu après par Innocence Lost. The Innocent Mage connut un grand succès en Australie et fut finaliste en 2005 du prix Aurealis pour la fantasy[2]. Après qu'elle a écrit plusieurs autres romans, L'Impératrice de Mijak et The Riven Kingdom furent nommés au prix James Tiptree, Jr.[3]. Elle écrivit aussi deux romans pour la série Stargate SG-1.

Miller écrit aussi sous le pseudonyme de K. E. Mills[4], publiant le premier tome de la série Rogue Agent, The Accidental Sorcerer sous ce nom de plume.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Univers de La Prophétie du royaume de Lur[modifier | modifier le code]

Série La Prophétie du royaume de Lur[modifier | modifier le code]

  1. Le Mage du prince, Fleuve noir, 2008 ((en) The Innocent Mage, 2005)
    Finaliste du prix Aurealis en 2005
  2. Le Retour du sorcier, Fleuve noir, 2009 ((en) The Awakened Mage, 2005)
    Paru en Australie sous le titre Innocence Lost

Série Les Enfants du pêcheur[modifier | modifier le code]

  1. Le Mage prodigue, Fleuve noir, 2012 ((en) The Prodigal Mage, 2009)
  2. La Fille du mage, Fleuve noir, 2012 ((en) The Reluctant Mage, 2010)

Préquelle[modifier | modifier le code]

  1. (en) Blight of Mages, 2011

Série Les Seigneurs de guerre[modifier | modifier le code]

  1. L'Impératrice de Mijak, Fleuve noir, 2010 ((en) Empress, 2007)
    Paru en Australie sous le titre Empress of Mijak - Nommé aux prix Aurealis et prix James Tiptree, Jr. en 2007
  2. La Reine et le Guerrier, Fleuve noir, 2011 ((en) The Riven Kingdom, 2007)
    Finaliste du prix Aurealis en 2008, nommé au prix James Tiptree, Jr. en 2007
  3. Le Marteau de dieu, Fleuve noir, 2011 ((en) Hammer of God, 2008)

Série Rogue Agent[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Accidental Sorcerer, 2008
    Paru sous le pseudonyme de K. E. Mills
  2. (en) Witches Incorporated, 2009
    Paru sous le pseudonyme de K. E. Mills, finaliste du prix Aurealis en 2009[5]
  3. (en) Wizard Squared, 2010
  4. (en) Wizard Undercover, 2012

Univers Star Wars[modifier | modifier le code]

Série The Clone Wars[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Clone Wars.
  1. En territoire inconnu, Fleuve noir, 2009 ((en) Wild Space, 2008)
  2. Gambit : Infiltré, Fleuve noir, 2010 ((en) Gambit: Stealth, 2010)
  3. Gambit : Siège, Fleuve noir, 2010 ((en) Gambit: Siege, 2010)

Univers Stargate[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Romans de Stargate.

Série Stargate Atlantis[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alliances, 2006
  2. (en) Do No Harm, 2008
  • (en) Medical Considerations, 2006
    Nouvelle publiée dans Stargate Magazine

Série The Tarnished Crown[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Falcon Throne, 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « About the author », Karen Miller (consulté le 5 juin 2008)
  2. (en) « 2005 Aurealis Awards », Locus Magazine (consulté le 5 juin 2008)
  3. (en) « James Tiptree, Jr. Literary Award Council) »
  4. (en) « Frequently asked questions », Karen Miller (consulté le 5 juin 2008)
  5. (en) « 2009 Aurealis Awards Finalists », Aurealis Awards (consulté le 6 décembre 2008)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]