Karakalpaks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Karakalpaks
Description de cette image, également commentée ci-après
Course de poneys à Taxtakoʻpir

Populations significatives par région
Karakalpakie 505 000 (2000)
Autres
Régions d’origine Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan
Religions islam sunnite hanafite.
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte montrant les aires d'habitation des Karakalpaks (en rouge) en Ouzbékistan.
Statue de Berdachi, le plus célèbre poète karakalpak

Les Karakalpaks constituent un peuple turc dont le nom signifie « bonnets noirs » (qara : noir + qalpaq : bonnet), installé principalement en République autonome de Karakalpakie (Qoraqalpog‘iston Respublikasi) à l’ouest de l’Ouzbékistan, au sud de la mer d’Aral.

Les Karakalpaks sont quasi exclusivement musulmans sunnites, suivant la doctrine hanafite.

En 2000, on dénombre environ 505 000 Karakalpaks en Ouzbékistan[1]. On retrouve également les Karakalpaks en plus petits nombres au Turkménistan (environ 3 800[2]) et au Kazakhstan (environ 1 400[3]).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karakalpaks et autres gens de l'Aral : entre rivages et déserts, Institut français d'études sur l'Asie centrale, Edisud, Tachkent, 2002, 303 p. (ISBN 9782744901911)
  • (en) James Minahan, « Karakalpaks », in Encyclopedia of the stateless nations : ethnic and national groups around the world, vol. 2 : D-K, Greenwood Press, Westport, Conn., 2002, p. 921-926 (ISBN 0-313-32110-8)
  • (en) Quatbay Utegenov, Karakalpak Folk Tales, Trafford Publishing, 2005, 394 p. (ISBN 9781412061216)
  • (tr) Salih Yılmaz, XVI.-XX. Yüzyıllarda Karakalpak Türkleri tarihiTürk tarih kurumu, Türk tarih kurumu, Ankara, 2006, 221 p. (ISBN 975-16-1870-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]