Kai Reus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kai Reus
Aniche - Quatre jours de Dunkerque, étape 2, 5 mai 2016, départ et arrivée (A86).JPG

Kai Reus lors du départ de la 2e étape des Quatre jours de Dunkerque 2016 à Aniche.

Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
NiedorpVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
07.2006-09.2010[n 3] Rabobank
2012 UnitedHealthcare
03.2016-12.2016[n 4] Roompot-Oranje Peloton

Kai Reus (né le à Winkel) est un coureur cycliste néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Champion du monde junior et vainqueur de la Coupe du monde UCI Juniors en 2003, Kai Reus intègre l'équipe espoirs de la Rabobank en 2004. Il y acquiert des victoires prometteuses, dont le Triptyque des Barrages, Liège-Bastogne-Liège espoirs et deux Tours de Normandie[1]. En juin 2006, il remporte les titres de champion des Pays-Bas de la course en ligne et du contre-la-montre chez les espoirs. Le mois suivant, il accède à l'équipe première de la Rabobank[1].

Kai Reus lors du départ de la Handzame Classic 2015 à Bredene.

Durant le mois de juillet 2007, il chute à l'entraînement dans la descente du col de l'Iseran[1]. Souffrant de fractures d'une clavicule et de trois côtes ainsi que d'une hémorragie cérébrale, il est plongé dans un coma artificiel pendant onze jours[2], puis quitte l'hôpital en août.

Il ne court plus jusqu'à la fin de la saison 2008, reprenant la compétition officielle à l'occasion du Tour du Missouri[3]. Il gagne pour la première fois depuis 2006 un an plus tard en remportant la deuxième étape du Tour de Grande-Bretagne en solitaire[1]. Il s'empare du maillot de leader de classement général à cette occasion.

En début d'année 2010, une mononucléose lui est diagnostiquée. Éloigné de la compétition une nouvelle fois, il reprend lors du Grand Prix de Francfort le 1er mai[1]. Il ne parvient pas à retrouver son niveau et décide de mettre sa carrière entre parenthèses le 7 septembre[1].

Annonçant en avril 2011 son souhait de revenir à la compétition en 2012, il fait finalement son retour le 15 juin 2011 en s'engageant avec l'équipe De Rijke[1]. Deux mois après ce retour, il gagne la 1re étape de Mi-août en Bretagne[1].

Alors qu'il s'engage dans l'équipe américaine UnitedHealthcare pour 2012, il s'adjuge la septième étape escarpée du Tour du Portugal à Sabugal[1].

Fin 2014 il signe un contrat en faveur de l'équipe continentale belge Verandas Willems[4].

Après un bon début de saison 2016, il se voit offrir un contrat professionnel par son équipe[5]. Il décide cependant de décliner cette offre et rejoint la formation néerlandaise Roompot-Oranje Peloton. Il annonce la fin de sa carrière quelques mois plus tard[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI Europe Tour 17e[7] 796e[8] 656e[9] nc[10] nc[11] 689e[12]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2005 au 24 juin 2006
  2. Du 1er janvier 2015 au 16 mars 2016
  3. Du 25 juin 2006 au 7 septembre 2010
  4. Du 17 mars 2016 au 31 décembre 2016

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Alexandre Philippon, « Reus de retour, pour combien de temps ? », sur velochrono.fr,
  2. (en) Reus speaks about accident, Cyclingnews.com, 6 septembre 2007.
  3. Susan Westemeyer, « Reus returns to racing », Cyclingnews,‎ (lire en ligne)
  4. Yohann Tritz, « Transfert - Kai Reus signe chez Vérandas Willems », sur cyclismactu.fr, (consulté le 23 novembre 2014)
  5. James Odvart, « Vérandas Willems : « Kai Reus nous a convaincus »s », sur directvelo.com, (consulté le 8 mars 2016)
  6. Jérémy Blais, « Dix coureurs prolongés chez Roompot Oranje », sur cyclingpro.net, (consulté le 30 septembre 2016)
  7. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :