Kadans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Musique des Antilles françaises.

La Kadans (cadence en français) est une méringue moderne haïtienne popularisée par le saxophoniste Webert Sicot au début des années 1960. Quand Sicot laissa l'orchestre compas (Konpa) de Nemours Jean-Baptiste, il appela sa musique cadence pour la différencier du compas. Cependant, le compas comme la cadence est une meringue. Après le séjour des frères Weber et Raymond Sicot( alias Cicault) est devenue la principale musique de danse du début des années 1970 aux Antilles françaises, devant la biguine et le Gwoka. la Kadans-lypso prolongement de la Kadans-ranpa, du fait de son syncrétisme musical caribéen (musique haïtienne, calypso, etc.) est l'ancêtre du Zouk. Néanmoins, des groupes tels que la Perfecta, les Aiglons, les Léopards continuent à perpétuer ce genre musical aux Antilles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Konpa fut popularisé dans les années 1950 (1955) aux Antilles françaises. Entre-temps, un genre musical naquit pour concurrencer le konpa : la cadence haïtienne (merengue d'Haïti) de Webert Sicot et Nemours Jean-Baptiste. Cette forme de musique a contribué à unir toutes les anciennes colonies françaises, en combinant leurs propres influences culturelles. Depuis, elle est devenue petit à petit la musique dominante aux Antilles françaises (Guadeloupe et Martinique). En Martinique, la Perfecta, un groupe de genre kadans/konpa se forma vers la fin des années 1960. C'était ce qu'on appelait l'époque des "paillottes" ou dancings, où jouaient souvent ces groupes. Cette musique a été aussi portée par des musiciens Guadeloupéens de jazz comme les groupes Les Gentlemen, Les Léopards, les Aiglons et Les Vikings dans les années 1960 et plus tard Opération 78 de Simon Jurad et le groupe mythique Experience 7.

Les principaux groupes antillais de Kadans des années 1970 :

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]