K's Choice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
K's Choice
Description de cette image, également commentée ci-après

K's Choice en 2015.

Informations générales
Surnom The Choice
Pays d'origine Drapeau de la Belgique Belgique
Genre musical Rock alternatif[1], rock indépendant[1], post-grunge[1]
Années actives 19912003, depuis 2009
Site officiel www.kschoice.com
Composition du groupe
Membres Sarah Bettens
Gert Bettens
Jan Van Sichem, Jr
Koen Liekens
Eric Grossman
Bart Van Der Zeeuw

K's Choice est un groupe de rock belge, originaire d'Anvers, en Région flamande. Formé en , Sarah et Gert Bettens, la sœur et le frère meneurs du groupe, décident de mettre en suspens K's Choice en 2002 pour continuer en solo. Le groupe est cependant reformé depuis 2009, et un nouvel album est sorti au mois de mars 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1993–2001)[modifier | modifier le code]

Sarah Bettens en concert.

Le groupe s’appelait initialement The Choice, et était formé principalement de Sarah Bettens et de son frère Gert, en 1991[1]. En octobre 1993 sort The Great Subconscious Club, premier album du groupe produit par Jean Blaute. Cet album remporte un vif succès en Belgique, et le duo se voit proposer un contrat mondial avec Epic Records[1]. Deux groupes américains revendiquant le nom The Choice, ils optent pour K's Choice. L’explication de ce choix est la suivante : K est le nom du personnage principal du Procès de Kafka, K n’ayant pas vraiment de liberté de choix dans l’histoire. Alternativement, le groupe aurait essayé toutes les lettres de l’alphabet avant d’opter pour le K, qui était la lettre qui sonnait le mieux.

En 1995, ils enregistrent leur deuxième album, Paradise in Me, un disque plus guitare que le précédent, toujours produit par Jean Blaute[2]. Il est enregistré aux Galaxy Studios, Jet Studios et au Synsound 2 à Bruxelles[2]. Le single Not an Addict devient un tube[2] un peu partout en Europe, il restera 30 semaines au classement rock du Billboard, atteignant la cinquième place[1]. Cependant, Epic refuse de sortir l’album aux États-Unis jugeant qu’il y a trop de guitare. K’s Choice cherche alors en vain une autre maison de disques. Mais à la suite de leur prestation remarquée au Pinkpop Festival en Hollande, Alanis Morissette, alors très en vogue avec son album Jagged Little Pill, leur demande de faire la première partie de sa tournée américaine. Ils acceptent sans aucune hésitation ; c’est ainsi que la sortie américaine de Paradise in Me est possible.

Après une tournée autour du globe, Cocoon Crash, aussi enregistré à Bruxelles, produit par Gil Norton (Pixies, Foo Fighters, Counting Crows) sort en . Bart van der Zeeuw quitte le groupe et le bassiste sera ensuite régulièrement changé. Cocoon Crash mélange les styles, passant facilement d’un rock très énervé à un titre acoustique accompagné de violoncelles ou d’une simple guitare sèche. Cocoon Crash est certifié disque de platine en Belgique et aux Pays-Bas[1]. Cet album est suivi de Extra Cocoon - All Access, un CD en édition limitée qui contient des vidéos et des titres inédits, scènes et versions acoustiques.

En 1999, le groupe apparaît dans un épisode de Buffy contre les vampires, Les Deux visages, jouant Virgin State of Mind. En 2000, avec Almost Happy dirigé par le duo Marshall Bird et Steve Bush, ils signent un opus plus calme que les précédents. Après plusieurs tournées (notamment la première partie des Indigo Girls, les idoles de Sarah), ils sortent Losing You, titre de leur compilation 10 en 2004. Ce best-of sort à l’occasion des 10 ans du groupe, en même temps qu’un DVD comprenant concert des vidéos du groupe.

Interruption (2002–2008)[modifier | modifier le code]

En 2002, à la suite d'une tournée européenne, les membres du groupe ont décidé de mettre en suspens K’s Choice, et se sont chacun lancés dans une carrière solo. Sarah Bettens sort ainsi son album solo intitulé Scream. Album rock, album soft, piano, et guitare. Puis un second intitulé Shine plus personnel, rock et soft à la fois. Les anciens musiciens de K’s Choice gravitent autour des anciens leaders. Eric Grossman contribue à l’enregistrement des albums de Sarah et joue sur scène avec elle au cours des deux tournées précédentes. Gert Bettens sort un album sous le nom de Woodface, et produit Venus in Flames, qui ouvrait les concerts de leur tournée 2002. En 2007, Gert Bettens confirme qu’un nouvel album de K’s Choice était prévu pour 2009.

Retour (depuis 2007)[modifier | modifier le code]

En , Bettens fait avec Sarah une tournée américaine acoustique. À l'été 2009, un album est en préparation[3]. En décembre 2009, l'enregistrement de l'album est fini et un concert est programmé le 28 avril 2010 au Bataclan à Paris. Le nouvel album de K's Choice s'intitule Echo Mountain, et est publié le , le premier single Come Live the Life étant sorti le 11 mars 2010. Une tournée commence le 4 avril 2010. Le deuxième single de l'album est Echo Mountain. En 2013, Sarah et Gert reviennent aux Echo Mountain Studios pour enregistrer un autre album sous le nom de Bettens pour u ndocumentaire en 3D explorant l'Antarctique, intitulé Beyond the Challenge[4]. L'album, intitulé Waving at the Sun est finalement publié sous le nom de K's Choice en 2014[5].

Le , K's Choice publie le premier single Private Revolution de leur dernier album The Phantom Cowboy. L'album est publié le 5 février 2015 en Europe par Wallaby Records, LLC et distribué par Sony[6] ; il est publié en Amérique du Nord le 18 septembre 2015 et en Irlande chez MPress Records[7]. En septembre 2015 sort le single Perfect Scar. À la fin 2016, le groupe sort l'album The Backpack Session composé de reprises dépouillées et de nouvelles chansons. Cet album est accompagné d'une tournée aux États-Unis et au Benelux. En janvier 2017, le groupe publie une version rééditée de Not an Addict. Le 24 mars 2017, le groupe publie l'album 25.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Sarah Bettens - chant, guitare
  • Gert Bettens - guitare, chœurs
  • Jan Van Sichem, Jr - guitare
  • Koen Liekens - batterie, percussions
  • Eric Grossman - basse (joue encore avec Sarah Bettens)
  • Bart Van Der Zeeuw - batterie, percussions (album Cocoon Crash)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « K's Choice Biography », sur AllMusic (consulté le 18 juillet 2017).
  2. a, b et c (en) Stephen Thomas Erlewine, « Paradise in Me Review », sur AllMusic (consulté le 18 juillet 2017).
  3. (en) « Site de Sarah Bettens »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 30 juillet 2017)
  4. (en) « Bettens | Primary Talent International », Primarytalent.com (consulté le 29 septembre 2015).
  5. (nl) « Extra concerten 'k's Choice presents Bettens' | Mpodia », Mpodia.nl, (consulté le 29 septembre 2015).
  6. (en) « ultratop.be - K's Choice - The Phantom Cowboy », sur ultratop.be (consulté le 22 septembre 2015).
  7. (en) « MPress Records Signs K’s Choice To Multi-Album Deal And Inks Distribution Deal with ILS/Caroline ».

Liens externes[modifier | modifier le code]