Jurisprudence des concepts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le [[droit <adj>]]
Cet article est une ébauche concernant le droit.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Rudolf von Ihering, philosophe juriste ayant forgé, pour la critiquer, le terme de jurisprudence des concepts

La jurisprudence des concepts[1],[2],[3] est la première école du positivisme légal[4],[5], selon laquelle la loi doit refléter des concepts, lorsqu'elle est interprétée[6]. Le terme, péjoratif, a été inventé par Rudolf von Ihering dans son ouvrage Scherz und Ernst in der Jurisprudenz[7] pour critiquer la méthode développée au sein de l'école pandectiste issue des travaux de Friedrich Carl von Savigny et dont les principaux représentants sont Georg Friedrich Puchta ou Bernhard Windscheid.

Cette école a permis le déclenchement de l'idée d'une loi imposée comme un dogme, par l'homme au-dessus de l'homme et non pas une conséquence de sciences ou foi métaphysique.

Les principaux concepts de cette jurisprudence sont :

  • le formalisme, avec la recherche des droits dans les lois écrites,
  • la systémisation,
  • la recherche de normes spécifiques avec des bases les plus générales possibles[8].

Ainsi la loi doit présenter des sources au-delà des processus légaux, bien qu'en maintenant des idées sociales.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ost, François; Kerchove, Michel van de, De la Pyramide au Reseau? Pour une Théorie Dialectique du Droit, Facultés Universitaires Saint-Louis (ISBN 2802801538, lire en ligne), p. 435
  2. Jouanjan, Olivier, « De la vocation de notre temps pour la science du droit : modèles scientifiques et preuve de la validité des énoncés juridiques », Revue Européenne des Sciences Sociales (consulté le 31 mai 2012)
  3. Rials, Stéphane, « Le Droit, La Formation du Juriste et les Disciplines Humaines. Considérations Françaises », Academie des Sciences Morales et Politiques (consulté le 31 mai 2012)
  4. (pt) Costa, Alexandre Araújo, « A Jurisprudência dos Conceitos » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le
  5. (pt) Pepino, Elsa Maria Lopes Ferreira; Graviorno, Gracimeri, Vieira Soeiro de Castro; Filgueira, Sofia Varejão, « A importância da Jurisprudência dos Conceitos para a Metodologia Jurídica » (consulté le 17 décembre 2011)
  6. Cela signifie que l'interprétation des mots posés par la loi doivent être guidés par les concepts scientifiques attachés à ces mots.
  7. Rudolph von Jhering: Scherz und Ernst in der Jurisprudenz. Eine Weihnachtsgabe. Breitkopf und Härtel, Leipzig 1884, p. 337. (Réimpression : Max Leitner (dir.): Scherz und Ernst in der Jurisprudenz. Wien, Linde 2009, ISBN 978-3-7093-0281-1)
  8. (pt) Rocha, Sérgio André, « Evolução Histórica da Teoria Hermenêutica - do Formalismo do Século XVIII ao Pós-Positivismo »,‎ (consulté le 25 janvier 2012)