Jung Soseong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jung Soseong
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
SéoulVoir et modifier les données sur Wikidata
Romanisation révisée
Jeong SoseongVoir et modifier les données sur Wikidata
McCune-Reischauer
Chŏng SosŏngVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Jeong So-seong (en hangeul : 정소성), né le à Daegu et mort le , est un écrivain sud-coréen[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Daegu, Jeong So-seong obtient une licence en littérature française à l'université nationale de Séoul puis un doctorat à l'université de Grenoble en France. Sa thèse portait sur Saint-Exupéry. Il a donné des conférences en langue française à l'université nationale de Chonnam et l'université nationale Chonbuk. Depuis 1979, il enseigne à l'université Dankook[2].

En 1994, il remporte le prix Woltan pour Daedongyeojido.

Œuvre[modifier | modifier le code]

À travers ses récits, il a mis l'accent sur le problème des échanges humains dans le contexte de la division nationale de la Corée tout en prêtant attention aux crises sociétales de son époque. Il a ainsi mis en avant dans ses récits le pouvoir du peuple face à ces crises. Il ne se prononce pas directement sur la politique de son pays ou sur le manque d'humanité de ses semblables, mais insiste plutôt sur la violence et l'oppression qui découlent des crises sociales. La plupart de ses romans adoptent le point de vue d'un voyageur solitaire. Bien qu'il traite d'événements historiques ponctuels, le travail de Jeong englobe un vaste champ littéraire dans lequel il décrit simultanément les paysages intérieurs des hommes ainsi que leur existence en tant qu'êtres sociaux[2].

Il est considéré comme un écrivain prolifique, qui a publié quasiment un roman par an. Parmi ses romans les plus connus on compte La neige de mille ans (Cheonnyeoneul naerineun nun, 1983), Le navire pour Athènes (Atene ganeun bae, 1986), La chambre des mauvais esprits (Angnyeong-ui jip, 1989), La terre du sang-mêlé (Honhyeorui ttang, 1990) , La rivière brumeuse (Angae naerineun gang, 1990), Le dernier amant (Choehu-ui yeonin, 1993), Le péché originel de l'amour (Sarang-ui wonjoe, 1993), Daedong-yeojido (Daedong-yeojido, 1994), La sexualité féminine (Yeoja-ui seong, 1996), Destin (Unmyeong, 1996), et Deux femmes (Du anae, 1999).

Bibliographie (partielle)[modifier | modifier le code]

  • 설향 Seolhyang (2012)
  • 구파발 할아버지 Le grand-père de Gupabal (2005)
  • 대동여지도 Daedong-yeojido, 5 volumes (1994)
  • 바람의 여인 La fille du vent (2002)
  • 태양인 Les gens de taeyang, 2 volumes (2002)
  • 뜨거운 강 Le fleuve ardent (1988)

Références[modifier | modifier le code]

  1. "정소성 " datasheet available at: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  2. a et b Source-attribution|"Jung Soseong" LTI Korea Datasheet available at LTI Korea Library or online at: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#