Julien Lorcy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Julien Lorcy
Image illustrative de l’article Julien Lorcy
Fiche d’identité
Nom complet Julien Lorcy
Surnom Bobo
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 12 avril 1972
Argenteuil (France)
Taille 1,70 m (5 7)
Catégorie Poids super-plumes et poids légers
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 62 72
Victoires 56 68
Victoires par KO 40 40
Défaites 4 4
Matchs nuls 2
Titres professionnels Champion du monde poids légers WBA (1999, 2001)

Champion d'Europe poids légers EBU (2000-2001)

Champion d'Europe poids super-plumes EBU (1996-1997)
Dernière mise à jour : 8 février 2014

Julien Lorcy, alias Bobo, est un boxeur français né le à Argenteuil dans le Val-d'Oise et frère de Pierre Lorcy. Il est aujourd'hui consultant pour SFR sport.

Carrière de boxeur[modifier | modifier le code]

Julien Lorcy commence sa carrière très tôt, d'abord en amateur avec un palmarès de 68 victoires (40 KO) pour 4 défaites et en ayant participé aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992,1990 Champion de France poids plume Amateur 1991 Champion de France poids plume Amateur 1991 Compétition poids plume du Championnat du monde à Sydney, en Australie. Les résultats étaient: Défaite Billy Irwin (Canada) aux points. Perdu à Marco Rudolph (Allemagne) aux points. Qualifié pour les Jeux Olympiques des poids léger à Berck, France. Les résultats étaient: bat: Thomas Damgaard (Danemark) aux points.bat: Giuseppe Pasquini (Italie) aux points. bat: Tontcho Tontchev (Bulgarie) aux points. bat: Dariusz Snarski (Pologne) aux points. ensuite aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992,il pert en quarts de finale en compétition des poids léger. Les résultats étaient: bat: Kamel Marjouane (Maroc) aux points bat: Shigeyuki Dobashi (Japon) TKO 2 Perdu à Marco Rudolph (Allemagne) aux points. Puis il passe professionnel après les olympiades en 1992. Il devient champion d'Europe des super-plumes face à Boris Sinitsin puis fait deux fois match nul pour le titre WBO de la catégorie contre Arnulfo Castillo le 1er mars[1] et le [2].

Après 2 matchs nuls et 1 défaite pour un titre mondial en super-plumes (défaite aux points face à Anatoly Alexandrov[3]), Lorcy poursuit sa carrière en poids légers et ravit la ceinture de champion du monde WBA à son compatriote Jean-Baptiste Mendy le par arrêt de l'arbitre à la 6e reprise. Il perd cette ceinture dès le combat suivant aux dépens de l'italien Stefano Zoff (défaite aux points par décision partagée le )[4].

Le Français combat à nouveau pour le titre européen EBU des poids légers qu'il remporte le face à Oscar Garcia Cano. Il conserve ce titre le face à l'italien Gianni Gelli, ce qui lui ouvre la porte d'un nouveau championnat du monde. Le , il bat au Japon Takanori Hatakeyama et redevient champion du monde WBA. Ce combat est suivi par 22 000 spectateurs et 36 millions de téléspectateurs durant 12 rounds intenses. Nénamoins, Lorcy est à nouveau battu dès sa première défense, cette fois contre le boxeur argentin Raul Horacio Balbi le . Il met un terme à sa carrière en 2004 après un dernier échec contre Juan Diaz. Son palmarès professionnel est de 56 victoires (dont 40 KO), 2 matchs nuls et 4 défaites en 62 combats.

Reconversion[modifier | modifier le code]

Issu de la communauté des Yéniches, Julien Lorcy publie en 2010 un roman intitulé Gadjo dans lequel il défend ce mode de vie qu'il estime injustement pointé du doigt. Porteur de projets sportifs et culturels au Maroc, il soutient et produit des artistes musicaux et travaille également sur des projets de documentaires sportifs. Il est aussi consultant TV pour diverses chaînes, dont SFR.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Julien Lorcy se marie avec une franco-congolaise (Christine) le en France dans le Val-d’Oise et divorce le au Maroc (Agadir) puis il épouse une Ivoirienne (Missia Sandra) le en Côte d'Ivoire dans la commune d'Attécoubé (Abidjan).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Amateur[modifier | modifier le code]

Professionnel[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]