Julia Jacklin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julia Jacklin
Description de l'image RF 2906 Julia-Jackin Krists Luhaers-14 (34914133554).jpg.
Informations générales
Nom de naissance Julia Jacklin
Naissance (30 ans)
Montagnes Bleues
Drapeau de l'Australie Australie
Activité principale compositrice, chanteuse
Genre musical Indie folk, Country alternative
Influences Doris Day, The Andrews Sisters, Björk, Fiona Apple, Leonard Cohen, Billy Bragg

Julia Jacklin, née le dans les Montagnes Bleues (Australie), est une chanteuse et compositrice australienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julia Jacklin est née de parents instituteurs. Fan de Britney Spears, elle prend les leçons de chant à 10 ans et joint un groupe au lycée reprenant les tubes d'Avril Lavigne et Evanescence. Elle étudie les sciences politiques à l'Université de Sydney puis travaille dans une usine fabriquant des huiles essentielles à Glebe, tout en vivant dans un garage.

Elle devient connue grâce à ses deux premiers singles Pool Party et Coming of Age. Elle fait alors des tournées en Europe, aux États-Unis et en Australie et participe à plusieurs festivals musicaux (End of the Road Festival, Electric Picnic et South by Southwest).

Style[modifier | modifier le code]

Julia Jacklin se dit influencée par Doris Day, The Andrews Sisters, Björk, Fiona Apple, Leonard Cohen et Billy Bragg[1],[2].

Visuel[modifier | modifier le code]

La chanteuse dit s'inspirer du photographe suédois Lars Tunbjörk pour ses vidéos[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Don't Let The Kids Win[4]
  • 2019 : Crushing[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Australian Musician, « JULIA JACKLIN: The 'Don't Let The Kids Win' album interview », (consulté le 7 mars 2019)
  2. (en-US) Mark Ortega, « Interview: Julia Jacklin on L.A., becoming a full-time musician, In N Out Burger », sur Pass The Aux, (consulté le 7 mars 2019)
  3. (en-US) Knar Bedian, « Interview: Talking Business Cards and Custom Fonts with Julia Jacklin », sur Sound of Boston - Boston Music Blog, (consulté le 7 mars 2019)
  4. Les Oreilles Curieuses, « Julia Jacklin - Don't Let The Kids Win », sur Les Oreilles Curieuses, (consulté le 7 mars 2019)
  5. « Julia Jacklin témoigne de sa fascinante éclosion dans "Crushing" », sur Les Inrocks (consulté le 7 mars 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]