Journal d'Hirondelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Journal d’Hirondelle
Auteur Amélie Nothomb
Genre Roman
Pays d'origine Drapeau de la Belgique Belgique
Éditeur Albin Michel
Date de parution 2006
Type de média Livre
Nombre de pages 137
ISBN 2-226-17335-8
Chronologie
Précédent Acide sulfurique Ni d’Ève ni d’Adam Suivant

Journal d’Hirondelle est le quinzième roman de l'écrivain belge Amélie Nothomb, paru en 2006 chez Albin Michel. Il fit partie de la première sélection pour le prix Goncourt 2006.

Résumé[modifier | modifier le code]

Un jeune coursier, à l’identité inconnue, vient de subir un chagrin d’amour : « Je venais de vivre un chagrin d’amour si bête qu’il vaut mieux ne pas en parler. À ma souffrance s’ajoutait la honte de ma souffrance. ». Il ne ressent plus rien, et perd le plaisir des sens (physiologie), des émotions et de l'acte sexuel. Cherchant un moyen de retrouver ses sentiments perdus, il change d’identité, se renomme Urbain et devient tueur à gages. Il réussit alors à retrouver ce qu’il a perdu. Mais peut-on changer de vie si facilement ? Qui est cette jeune "Hirondelle" dont certains personnages veulent le journal intime ?

Notes et références[modifier | modifier le code]