Johnny Catherine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johnny Catherine
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité

Johnny Catherine, né en 1969 à Saint-Denis de La Réunion, était un champion du monde de boxe française réunionnais, assassiné le 26 décembre 2004.

Enfant, son père ne le reconnaît pas et sa mère l'abandonne. Une de ses tantes va le recueillir ainsi que sa sœur Carole. Il fera cependant un tour en prison, mais sera libéré avec l'appui de Jean-Pierre Gauthier son avocat, lui permettant ainsi d'aller en métropole suivre un entraînement professionnel. Il accède à la notoriété en 1997 en remportant le titre de champion du monde en catégorie léger (moins de 63 kg). Par la suite, il remportera également le titre de champion d'Europe dans la même catégorie en 1998 et 2000.

Surnommé « le coq de Saint-François », il meurt assassiné le 26 décembre 2004, sous les coups d'une horde d'une vingtaine de jeunes de son quartier, battu à mort à coups de sabres à canne, de haches, de battes de baseball..., les agresseurs lui ont ensuite tailladé le corps avec un sabre de samouraï, avant de lui couper la jambe à hauteur du mollet avec une hache. Leur procès (neuf « dont un mineur » présumés sur une vingtaine) s'est déroulé le 12 septembre 2007 à Saint-Denis Après 8 jours de débats, la cour d'assise de la Réunion condamnera les sept accusés à des peines allant d'un à dix ans.

Le coq était un violent pour qui jouer des poings était le seul moyen d’expression vous diront ses amis. Parmi ses bourreaux, figure son fils illégitime, âgé de 15 ans au moment des faits.

Johnny Catherine a un autre fils, légitime celui-ci, qui aurait été abattu par un des demi-frères de son père d'un coup de fusil à bout portant, le touchant en pleine carotide, à l'âge de 19 ans à la suite d'un différend familial le 23 janvier 2011. Le jugement de cet oncle est en cours aux assises de Saint-Denis de la Réunion, le verdict est attendu pour jeudi 25 avril 2013. Thierry Payet, le tireur écope de 15 ans, son frère, le chauffeur, 12 ans. 

Johnny Catherine repose au cimetière de Saint-François, dans les hauts de Saint-Denis.

Documentaires télévisés[modifier | modifier le code]

  • « Johnny Catherine, le lion est mort » le 30 décembre 2013 dans 50 ans de faits divers sur 13e rue et sur Planète+ Justice.