John Godfrey Saxe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Godfrey Saxe

John Godfrey Saxe (2 juin 1816 - 31 mars 1887) est un poète et satiriste américain surtout connu pour sa traduction et diffusion en Occident de la parabole des « aveugles et de l'éléphant »[1] originaire de la tradition Jaïn. Il publia de nombreux poèmes dans Harper's Magazine et à The Atlantic

Il se présenta aux élections de gouverneur du Vermont en 1860 et perdit. Une succession de décès dans sa famille (cinq de ses enfants et sa femme) le plongèrent dans la dépression et la réclusion un peu avant sa mort. En 1887, l'État de New York lui dédia une statue dans le « coin des poètes » au capitole d'Albany[2] .

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Poems of John Godfrey Saxe (Highgate Edition), Boston: Houghton, Mifflin and Company, 1881, 491 p. en ligne
  • John G. Saxe, Poems, Ticknor, Reed and Fields, 1849.

Références[modifier | modifier le code]

  1. John Godfrey Saxe, « The Blindmen and the Elephant », sur en.wikisource (consulté le 21 octobre 2010)
  2. « CAPITOL CARVINGS CRITICISED », sur nytimes.com (consulté le 21 octobre 2010)