John Chisum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
John Chisum
Description de l'image JohnSimpsonChisum.JPG.
Nom de naissance John Simpson Chisum
Naissance
Comté de Hardeman (Tennessee)
Décès
Eureka Springs (Arkansas)
Pays de résidence Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession
éleveur de bétail

John Simpson Chisum (1824–1884) est un grand éleveur de bétail de l'Ouest américain de la seconde moitié du XIXe siècle.

John Chisum est né dans le comté de Hardeman dans le Tennessee, le 18 août 1824. Sa famille migre au Texas en 1837. Chisum se lance dans l'élevage en 1854 et devient l'un des premiers éleveurs à amener et faire paître ses troupeaux au Nouveau-Mexique. Il est propriétaire d'un grand ranch à Bosque Grande, à environ 65 kilomètres au sud de Fort Sumner, avec 100 000 têtes de bétail. En 1866 et 1867, Chisum forme un partenariat avec les éleveurs Charles Goodnight et Oliver Loving pour rassembler leurs troupeaux et les vendre à l'armée et aux mineurs du Colorado. Il parvient à éloigner tous ses concurrents, par la persuasion le plus souvent mais parfois aussi à coups de fusil. Il se retrouve à la tête du plus grand cheptel des États-Unis : 100 000 bêtes, que ses cow-boys avaient pour bonne partie volées aux Indiens et aux petits éleveurs[1].

En 1878, Chisum, associé à Alexander McSween et John Tunstall, est impliqué dans la guerre du comté de Lincoln, motivé par des intérêts financiers et politiques locaux.

Il décède en 1884, à l'âge de 60 ans. Il laisse à ses frères une fortune de 500 000 dollars.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frank Browning, John Gerassi, Histoire criminelle des États-Unis, Nouveau monde, , p. 351

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]