Johannie Spaan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johannie Spaan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activité

Johannie Maria Spaan est une biologiste sud-africaine, s'intéressant à la biologie de la faune sauvage.

Recherches[modifier | modifier le code]

Elle a fait partie des quinze jeunes scientifiques choisies par le programme « Prix L'Oréal-Unesco pour les femmes et la science »[1] pour recevoir une bourse internationale afin de poursuivre leurs projets de recherche. Après ses études en zoologie et écologie à l’université de technologie de Tshwane[2], ses premiers travaux ont d'abord consisté à conduire des études comportementales sur les écureuils du Cap. Depuis Johannie Spaan étudie les buffles, notamment si le traitement contre un ver parasite a un impact sur leur résistance aux maladies, telles que la tuberculose.

Après l'Université de Pretoria, Johannie Spaan a été acceptée au College of Veterinary Medicine de l'Université d'Oregon[3] et à l'Université de Géorgie aux États-Unis afin de finir sa thèse de doctorat[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Service de presse de l'UNESCO, « Remise du 14e Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science », sur unesco.org, (consulté le 16 janvier 2016).
  2. Cyril Pasteau, « Johannie Spaan : une Sud-Africaine qui étudie les buffles », sur starafrica.com, (consulté le 16 janvier 2016).
  3. Notice du Department of Integrative Biology.
  4. (en) Muza Gondwe, « Four incredible African women scientists honoured in Paris », sur African Science Heroes, (consulté le 16 janvier 2016).