Jacob Bach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Johann Jacob Bach I)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacob Bach (né à Wolfsbehringen (Behringen) en Thuringe le , mort à Rhula (Thuringe) le ) est un cousin éloigné de Jean-Sébastien Bach (leurs arrière-grands-pères étaient frères). C'est un organiste et cantor allemand.

Il fréquente l'école de latin d'Eisenach en 1669 et 1670. Chassé pour cause de vol, il continue ses études à Gotha, y reçoit une formation musicale.

Jacob épouse Anna Martha Schmidt le 10 novembre 1674 à Eisenach. La famille de la jeune mariée est hostile à cette union et, à la suite de difficultés matérielles, elle regagne la maison parentale. Un seul fils naîtra de cette union : Johann Ludwig le 4 février 1677.

Jacob poursuit des études à Mühlhausen et ses déboires financiers le contraignent à s'enrôler pendant un an comme mercenaire dans les troupes du prince d'Eisenach. Il devient ensuite maître d'école et cantor à Thal, aux environs d'Eisenach, où sa femme vient le rejoindre en 1679. Tous deux partent la même année s'installer à Steinbach (Thuringe) où Jacob assure les mêmes fonctions. Anna Martha meurt en 1688 mais sera remplacée en 1689 par Dorothea Katharina Herwig qu'il épouse probablement à Wasungen (Thuringe où il occupe un nouveau poste de cantor. Elle lui donnera 6 enfants en à peine 6 années (2 d'entre eux ne vivrons que quelques mois). Jacob Bach termine sa carrière à Rhula, toujours comme cantor. Devenu veuf très vite, il épouse Christina Regina Vogel le 1er mars 1698 à Rhula (ils auront 2 enfants) et enfin Anna Barbara Schenk en 1704 qui lui donnera encore 2 enfants.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Schmücke dich, o liebe Seele[1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bach-Album, Ernst H. Wolfram (editor), 6787, C. F. Peters, Leipzig