Johann Heinrich Schmelzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johann Heinrich Schmelzer
Image dans Infobox.
Fonction
Maître de chapelle
à partir de
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Violoniste, compositeur, chorégraphe, chef de fanfareVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Mouvement
Instruments

Johann Heinrich Schmelzer (né vers 1623 et mort en 1680 à Prague) est un violoniste, compositeur et maître de chapelle autrichien de la période baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

On est réduit aux conjectures quant à sa formation initiale ; ce qui est certain c'est qu'il fut membre de la Chapelle royale (Hofkapelle) de Vienne à compter de 1649. Il dirigea la musique instrumentale de l'empereur à partir de 1658 et en 1671, il devint vice-maître de chapelle de Léopold Ier. Celui-ci l'anoblit en 1673 et le nomma en 1679 maître de chapelle au décès de son prédécesseur. En 1680, toute la Cour quitta Vienne ou sévissait une épidémie de peste, pour s'établir à Prague. C'est là que Schmelzer mourut. Son influence fut considérable sur le développement de la sonate et de la suite. Sans les travaux de Schmelzer, les chefs-d'œuvre composés plus tard par son élève Heinrich Ignaz Franz Biber ou encore par Johann Jakob Walther n'auraient sans doute pas vu le jour.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

  • Lamento sopra la morte di Ferdinando III (1657) et ses sonates à plusieurs voix
  • Duodena selactarum sonatarum (1659)
  • Sacroprofanum Concentus (1662)
  • Sonatae unarum fidium seu a violino solo (1664)
  • Die musiklische Fechtschul (1668)
  • Environ 150 suites de ballets, œuvres vocales, musique d'église et 3 musiques funèbres.

Liens externes[modifier | modifier le code]