Johann Christoph Altnikol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Johann Christoph Altnikol

Naissance Avant le
Berna
Décès Juste avant le
Naumbourg
Activité principale Compositeur
Style Baroque
Activités annexes Organiste
Lieux d'activité Naumbourg
Années d'activité 1745-1759
Maîtres Johann Sebastian Bach
Élèves Johann Gottfried Müthel
Conjoint Elisabeth Juliana Friederica Bach
Famille Johann Sebastian Bach (beau-père)

Johann Christoph Altnikol (ou Altnickol), (baptisé le à Berna, enterré le à Naumbourg), est un compositeur et organiste allemand. Il est l'élève et le gendre de Jean-Sébastien Bach.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa date de naissance est inconnue. En 1733, il va au lycée de Lubań. Entre 1740 et 1743, il est chanteur et aide l'organiste de l'église de la Madeleine de Wrocław. En 1744, il étudie la théologie à Leipzig. Il entre alors en contact avec Jean-Sébastien Bach. L'année suivante, il devient organiste de Niederwiesa, près de Gryfów Śląski, sur la recommandation du maître. En septembre de la même année, il intègre l'église Saint-Venceslas de Naumburg, poste qu'il occupera jusqu'à sa mort.

Le 20 janvier 1749, il épouse Elisabeth Juliana Friederica Bach, fille de Jean-Sébastien et Anna Magdalena Wilcke. Après la mort de son beau-père, Altnikol prend soin de son beau-frère Gottfried Heinrich Bach, handicapé mental, jusqu'à sa mort.

On sait peu de choses des dernières années de Johann Christoph Altnikol. En 1750 et 1751, il est brièvement le professeur de Johann Gottfried Müthel.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il reste très peu d'œuvres de Johann Christoph Altnikol, parmi lesquelles :

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Motets des élèves de Bach : Befiehl du deine Wege - Chœur et ensemble instrumental-Concert Dresde, dir. Peter Kopp (16-19 novembre 2007, Carus 83.263)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Johann Christoph Altnikol » (voir la liste des auteurs).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]