Jogyesa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jogyesa
Image illustrative de l’article Jogyesa
Le Daeungjeon, pavillon principal du Jogyesa, et le pin Baeksong.
Présentation
Nom local 조계사 / 曹溪寺
Culte bouddhisme coréen
Type temple
Rattachement ordre Jogye
Site web www.ijogyesa.netVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Ville spéciale Séoul
Coordonnées 37° 34′ 26″ nord, 126° 58′ 55″ est

Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud

(Voir situation sur carte : Corée du Sud)
Jogyesa

Géolocalisation sur la carte : Séoul

(Voir situation sur carte : Séoul)
Jogyesa

Le temple Jogyesa (en hangeul : 조계사 ; en hanja : 曹溪寺) est le siège de l'ordre Jogye du bouddhisme coréen depuis 1936[réf. souhaitée]. Il joue ainsi un rôle important dans le bouddhisme seon en Corée du Sud. Le temple a été fondé en 1395[réf. souhaitée], au commencement de la dynastie Joseon. Le temple moderne date de 1910[réf. souhaitée] et s'appelait intitialement Hwanggaksa. Le temple a été renommé Taegosa pendant la colonisation japonaise et enfin Jogyesa en 1954.

Le Jogyesa est situé dans l'arrondissement de Jongno-gu, au centre de Séoul. Le monument naturel no 9, le Baeksong, un pin Napoléon de 500 ans, se trouve sur le terrain du temple[1].

Le Jogyesa a attiré l'attention des médias internationaux en décembre 1998 à cause de l'occupation du temple par des moines au cours d'une lutte de pouvoir entre factions de l'ordre Jogye. À la fin, la police anti-émeutes a été appelée pour prendre le contrôle du temple et expulser les contestataires après une occupation de plus de quarante jours[2].

Évènements marquants[modifier | modifier le code]

Anniversaire de Bouddha[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Anniversaire de Bouddha.
Bouddha situé au temple Jogyesa.

La date de naissance de Bouddha se célèbre à travers un grand festival des lanternes aussi appelé Yeon Deung Hoe. Ce festival est classé comme 122e patrimoine immatériel de la Corée et a lieu dans divers temples de la ville, notamment au temple Jogyesa. Avec pour valeur l’idée d’un monde sans discrimination et sans préjugés, ce festival est un moment de partage et de fête privilégié à Séoul[3].

L'origine du festival date de l'ère Silla Unifié il y a plus de 1 300 ans, quand le festival était Daeboreum (en), un jour célébrant la première pleine lune du calendrier lunaire. Ensuite, sous la dynastie Goryeo (918-1392), Yeon Deung Hoe s'est métamorphosé en festival marquant l'anniversaire de Bouddha[4].

Les lanternes avec les lotus et autres objets traditionnels représentent les vœux de la population.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Jogyesa » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Jogyesa (Temple) », sur Visit Seoul, the Official Travel Guide to Seoul (consulté le 31 mai 2014)
  2. (en) « Monks charged over temple violence », sur www.hartford-hwp.com (consulté le 31 mai 2014)
  3. « Le Festival des lanternes, l’événement qui éclaire la nuit de Séoul ! | Guide Officiel de Tourisme en Corée », sur french.visitkorea.or.kr (consulté le 7 avril 2018)
  4. (en) « Lights celebrate Buddha’s birthday », The Korea Herald,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :