Joël Pontet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Joël Pontet, est un claveciniste français également spécialiste du piano-forte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Huguette Dreyfus, puis de Kenneth Gilbert, il s'est intéressé très tôt au piano-forte. Outre des études universitaires d'histoire et d'histoire de l'art, Joël Pontet a effectué également un parcours très complet au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en particulier dans les classes de Robert Veyron-Lacroix, Norbert Dufourcq, Rémi Stricker, Jacques Casterède, Laurence Boulay, Marcelle Benoît. Remarqué par le flûtiste Michel Debost, il a joué dans le monde entier plus de vingt années avec l'ensemble Secolo Baroco. Claveciniste un temps de l'orchestre Jean-François Paillard, il a joué en soliste avec la plupart des grands orchestres de chambre européens. Il a participé à la publication en fac-similé d'œuvres de Méhul et Reicha pour les éditions Jean-Marc Fuzeau. Il a été successivement chargé de cours au CNSMD de Paris, professeur à la Schola Cantorum puis à l'École normale de musique Alfred Cortot, professeur de musique ancienne et musique de chambre au Conservatoire à rayonnement départemental d'Aulnay-sous-Bois et de Mantes en Yvelines où il est depuis 2009 conseiller aux études[1]. Il a participé durant douze ans à l'Académie-Festival des Arcs et donne régulièrement des conférences et des master classes sur l'interprétation des répertoires destinés au clavecin et au pianoforte.

Discographie[modifier | modifier le code]

Joël Pontet a effectué de nombreux enregistrements de musique de chambre (Bach, Vivaldi, Haendel, Mozart…). Pour le clavecin il a enregistré des œuvres célèbres de Bach (ClavierÜbung II, Fantaisie chromatique et fugue, transcription de sonate), des pièces de Jean-Philippe Rameau (livre de 1728)[2], Les Variations Goldberg (Saphir productions). Il a également enregistré sur pianoforte l'intégrale des Klavierstücke de Joseph Haydn ainsi que l'intégrale des fantaisies et pièces de Mozart.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site du CRD de Mantes
  2. Article dans Resmusica.com (14-02-2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]