Jeunesse indépendante chrétienne féminine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeunesse indépendante chrétienne féminine
Cadre
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1931
Fondateur Marie-Louise Monnet
Identité
Siège 31 rue Crémieux 75012 Paris
Site web www.jicf.fr

La Jeunesse indépendante chrétienne féminine (JICF) est un mouvement chrétien de jeunesse féminine, fondé en 1931 et reconnu par l'Église en 1935 (le 24 janvier). Il s’inscrit dans la famille des mouvements d’Action catholique, recommandés par le Concile Vatican II.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1931[1], Marie-Louise Monnet fonde la « Jeunesse indépendante chrétienne féminine » (JICF)[2]. Le 24 janvier 1935, la JICF est reconnue officiellement par la commission permanente des cardinaux et archevêques de France.

La JICF est fondée la même année que la Jeunesse Indépendante Chrétienne (JIC, mouvement fondé sous l'impulsion des jésuites) avec qui elle a quelques actions communes, mais tient à son autonomie et sa spécificité féminine[1]. Elle est un lieu de réflexion où la démarche de relecture de vie est proposée.

En 2015, la JICF a fêté ses 80 ans et a réuni pour l'occasion les filles en équipe de vie et les anciennes. Elle y a dévoilé son tout nouveau logo.

Organisation[modifier | modifier le code]

L’équipe nationale est composée de filles, elles-mêmes en équipe de partage de vie. Leur rôle est de faire le lien entre les différentes équipes dans toute la France et avec les autres mouvements et les institutions catholiques. Elles sont accompagnées par un aumônier.

Un thème d’année est défini en septembre. Il est repris dans la newsletter trimestrielle Essenc’ielles.

  • 2007-2008 : « Oser vivre la différence, un vrai défi »
  • 2008-2009 : « Vivre hier, aujourd'hui, demain »
  • 2009-2010 : « Construire mon bonheur »
  • 2010-2011 : « Voyager, découvrir et se découvrir »
  • 2011-2012 : « Pour des relations plus vraies et plus profondes, ose explorer les sentiers de la rencontre ».
  • 2012-2013 : « Choisir la confiance aujourd'hui pour inventer demain »
  • 2013-2014 : "Notre avenir, toute une histoire à écrire"
  • 2014-2015 : "L'histoire de mon sac à dos, des clés pour l'avenir"
  • 2015-2016 : "Se parler, Du bonheur dans nos vies ? "

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Théo, nouvelle encyclopédie catholique, Paris, Droguer-Ardant et Fayard, 1989, p. 1105.
  2. Sylvie Fayet-Scribe, Associations féminines et Catholicisme: XIXe-XXe siècle, éditions de l'Atelier, (ISBN 9782708226159, lire en ligne), p. 120

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]