Jean de Villiers (rugby à XV)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean de Villiers.
Jean de Villiers
Description de l'image Jean de Villiers.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (35 ans)
à Paarl (Afrique du Sud)
Taille 1,9 m (6 3)
Position centre, ailier
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2001-2009
2005-2009
2009-2010
2010-
2011-
Western Province
Stormers
Munster Rugby
Western Province
Stormers
37 (125)[1],[2]
53 (90)[2]
23 (40)[3]
13 (25)[2]
43 (45)[2]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2002- Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 109 (135)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 27 septembre 2015.

Jean de Villiers, né le à Paarl en Afrique du Sud, est un joueur de rugby à XV international sud-africain qui évolue le plus souvent au poste de trois-quarts centre ou bien au poste d'ailier. Il évolue actuellement aux Stormers. Il se distingue par son dynamisme et sa puissance et il forme avec Jaque Fourie l'une des meilleures paires de centres du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Jean de Villiers débute avec la Western Province en Currie Cup en 2001 contre les Leopards puis dans le Super 14 avec les Stormers en 2005 contre les Sharks[1]. Il est élu joueur de l'année 2008 à la fois par ses pairs et par les journalistes, une première depuis 2003 (c'est Ashwin Willemse qui avait été honoré de la sorte)[4]. Comme nombre d'internationaux springboks, il signe un contrat lucratif avec un club européen, s'engageant avec le Munster Rugby en 2009 pour jouer en Celtic League[5]. À l'issue de cette saison, il retourne en Afrique du Sud pour retrouver les Stormers.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Jean de Villiers honore sa première cape internationale en équipe d'Afrique du Sud le contre l'équipe de France, puis il participe ensuite à sa première coupe du monde en 2003 mais il est barré par Marius Joubert et De Wet Barry. Durant l'année 2005, il se distingue notamment contre l'équipe de France, inscrivant un essai lors de chacun des deux tests de juin, puis un autre lors du tri-nations contre la Nouvelle-Zélande dans l'antre du Newlands où il marque un essai de 60 mètres après une superbe interception. Retenu dans le squad sud-africain pour la Coupe du monde 2007, il est blessé dès le premier match contre l'équipe des Samoa et doit déclarer forfait pour le reste de la compétition[6]. Il est remplacé sur le terrain par François Steyn et dans le squad, par Wayne Julies. Sans disputer un seul match en entier, Jean de Villiers devient champion du monde le 20 octobre 2007, lorsque les Springboks battent l'Angleterre en finale (15-6).

Sérieusement blessé au genou lors du test en novembre 2014 face au pays de Galles, blessure qui le prive de huit mois de compétition[7], il retrouve les Springboks à l'occasion de la dernière journée du Rugby Championship 2015, face aux Argentins[8]. Lors de cette rencontre, perdue à Durban sur le score de 37 à 25, il se blesse à la mâchoire[7].

Sélectionné en tant que capitaine dans le groupe des 31 joueurs pour la coupe du monde 2015[9]., il participe aux deux premières rencontres, tout d'abord lors de la défaite historique face au Japon sur le score de 32 à 34, puis lors de la victoire face aux Samoa sur le score de 46 à 6. De nouveau touché à la mâchoire, il déclare forfait pour le reste de la compétition[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

  • Joueur de l'année en Afrique du Sud en 2008[4]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Au , Jean de Villiers compte 109 sélections sous le maillot des Springboks, dont 104 en tant que titulaire, inscrivant 27 essais, 135 points[11]. Il obtient sa première sélection le contre l'équipe de France[11].

Il participe à huit éditions du Tri-nations, en 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et quatre du Rugby Championship, compétition qui lui succède, en 2012, 2013, 2014 et 2015[12].

Il participe à trois éditions de la Coupe du monde en 2007 où il devient champion du monde et obtient une sélection face aux Samoa, en 2011 où il dispute trois rencontres, face au pays de Galles, les Samoa et l'Australie, et 2015, où il joue contre le Japon et les Samoa[13].

Il est capitaine des Springboks a 34 reprises, tenant pour la première fois ce rôle le contre l'Angleterre[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Jean De Villiers », sur www.thestormers.com, Stormers (consulté le 29 juillet 2009)
  2. a, b, c et d « De Villiers Jean », sur www.itsrugby.fr (consulté le 20 septembre 2012)
  3. (en) « Jean de Villiers », sur www.munsterrugby.ie, Munster Rugby (consulté le 20 septembre 2012)
  4. a et b (en) Jean de Villiers named SA rugby player of the year, saru.co.za, 25 novembre 2008, relevé le 26 novembre 2008.
  5. « Jean De Villiers au Munster », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 29 juillet 2009)
  6. (en) « De Villiers out of World Cup », sur theguardian.com,‎ .
  7. a et b (en) « Jean de Villiers: Injury setback for South Africa captain », sur bbc.com,‎ .
  8. (en) « Jean de Villiers returns to captain Boks against Argentina », sur irishtimes.com,‎ .
  9. (en) « Heyneke Meyer announces Springbok Rugby World Cup squad », sur ewn.co.za,‎ .
  10. « Le capitaine de l'Afrique du Sud Jean de Villiers est forfait pour le reste de la compétition », sur lequipe.fr,‎ .
  11. a, b, c et d (en) Jean de Villiers (rugby à XV) sur espnscrum.com (biographie, images, statistiques en équipe nationale détaillées, actualités)
  12. (en) « Jean de Villiers : The Rugby Championship », sur espn.co.uk (consulté le 8 août 2015).
  13. (en) « Jean de Villiers : IRB Rugby World Cup », sur espn.co.uk (consulté le 27 septembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]