Jean d'Ibelin (1212-1258)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean d'Ibelin.
Jean d'Ibelin
John of Arsuf.png
Fonctions
Bailli du royaume de Jérusalem
-
Bailli du royaume de Jérusalem
-
Jean Fainon (d)
Bailli du royaume de Jérusalem
-
Jean Fainon (d)
Connétable du royaume de Jérusalem
-
Guillaume II de Botron (d)
Titre de noblesse
Seigneur d'Arsouf (d)
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Naissance
Entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Père
Mère
Melisende d'Arsuf (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfant
Autres informations
Conflit

Jean d'Ibelin, né en 1211 ou en 1212, mort en 1258, seigneur d'Arsouf, fils de Jean d'Ibelin, le Vieux Seigneur de Beyrouth et de Mélisende d'Arsouf.

En 1228 ou 1229, il est envoyé en otage à la cour de Frédéric II, empereur germanique qui lui promet un fief en Pouilles. Mais il préfère revenir en Terre Sainte et en 1232, il fait partie des forces chypriotes qui combattent l'armée impériale de Riccardo Filangieri au siège de Beyrouth, puis à la bataille d'Agridi. Il hérite de la seigneurie d'Arsouf de sa mère. En 1247, le roi Henri Ier de Chypre, le nomme connétable et bailli du royaume de Jérusalem. Il meurt à Jérusalem en 1258[1].

Il épousa en 1236 Alice de Cayphas et eut :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Charles Cawley, « Jerusalem Nobility - lords of Arsour », sur Medieval Lands, Foundation for Medieval Genealogy, 2006-2016 (consulté le 18 avril 2018).